Battu lors de six de ses sept dernières sorties, l’Amiens SC n’a pas réussi à mettre fin à hémorragie face à Nice (1-0), ce samedi soir. Malgré une première mi-temps satisfaisante, les Amiénois ont fini par céder face aux assauts niçois et ont à nouveau perdu Zungu sur blessure.

Amiens fait front…

Privés de Régis Gurtner, suspendu, de Thomas Monconduit et Bakaye Dibassy, blessés, Amiens a pourtant longtemps fait de la résistance face aux Aiglons. Auteurs d’une bonne entame de match, le promu se procurait même la première opportunité du match avec une tête de Konaté, au premier poteau, bien captée par Benitez (1e). Gênés dans un premier temps par le bon pressing adverse, les locaux prenaient progressivement le contrôle des opérations. Bouet se couchait alors parfaitement sur un tir de Saint-Maximin des vingt-cinq mètres (15e).

Libre de tout marquage aux abords de la surface de réparation samarienne, l’ailier niçois s’essayait à nouveau mais trouvait cette fois-ci le petit filet extérieur (19e). Cantonné dans sa propre moitié de terrain, Amiens bénéficiait toutefois de ballons de contre intéressants. Sur l’un d’entre eux, Bourgaud manquait de promptitude au moment de reprendre le bon ballon de Kakuta (27e). Si les joueurs de Christophe Pelissier parvenaient à contenir les timides assauts niçois, leurs limites offensives se faisaient de nouveau criantes au cours d’une première mi-temps peu aboutie de part et d’autre.

…Avant de souffrir le martyre

Déstabilisés en première mi-temps, les Azuréens revenaient des vestiaires avec davantage d’ambition et d’enthousiasme. Invisible jusqu’ici, Lees-Melou était le premier à se signaler sur une frappe repoussée par Bouet dans les pieds de Srarfi et contrée in extemis par l’arrière-garde picarde (46e). Copieusement dominés, les visiteurs manquaient même de se tirer une balle dans le pied lorsque Adenon détournait un centre à quelques centimètres du poteau gauche de Bouet (59e). Au bord de la rupture, Amiens était sauvé par le courageux Zungu qui faisait barrage de son corps pour repousser le tir de Lees-Melou (62e).

Mis en échec jusqu’ici, l’ancien meneur de jeu de Dijon finissait par trouver la mire d’une frappe enroulée déviée dans son propre but par Adenon (1-0, 65e). Sur le point de signer sa cinquième défaite de rang en championnat, l’ASC ne se procurait même pas la moindre occasion d’égaliser. Au contraire, c’était bien Nice qui manquait même deux situations de se mettre à l’abri (79e, 86e). Qu’importe, les Picards avaient de toute manière laissé filer leur chance au cours d’une première mi-temps bien plus équilibrée.

Amoindri par les blessures et en manque d’inspiration sur le plan offensif, Amiens est clairement dans le dur et voit la zone rouge se rapprocher un peu plus avant les réceptions de Montpellier, mercredi et Guingamp, samedi. Reste à savoir si Zungu, Monconduit et Dibassy seront disponibles pour permettre aux leurs de mettre fin à cette série noire. En attendant, Amiens rétrograde à la quinzième place et pourrait même tomber encore un peu plus en fonction des résultats de ce dimanche.

Romain PECHON

Crédits photo : PanoramiC

OGC NICE – AMIENS SC : 1-0 (0-0)

Allianz Riviera, Nice

Arbitre : M. Delerue

Avertissement : Burner (37e)

But : Lees-Melou (66e)

OGC Nice : Benitez – Burner, Sarr, Marlon, Le Marchand – Lees-Melou, Tameze, Seri (Cyprien, 83e) – Srarfi (Balotelli, 69e), Plea, Saint-Maximim (Jallet, 90e+3).

Remplaçants : Cardinale, Jallet, Dante, Walter, Cyprien, Koziello, Balotelli.

Entraîneur : Lucien Favre

Amiens SC : Bouet – El Hajjam, Gouano (c.), Adenon, Cissokho – Fofana, Zungu (Ngosso, 72e) – Bourgaud (Manzala, 69e), Kakuta, Gakpé (Bodmer, 83e) – Konaté.

Remplaçants : Banaziak (g.), Ielsch, Bodmer, Ngosso, Gope-Fenepej, Manzala, Baradji.

Entraîneur : Christophe Pelissier

A lire aussi >>

FOOTBALL – Jean-Christophe Bouet est « sans pression »




  • Rédacteur football. Vous suivrez avec moi toute l'actualité de l'Amiens SC au plus près de l'équipe pour sa première saison en L1.

    Laisser un commentaire