L’Amiens SC en perte de vitesse

Janvier est synonyme de reprise pour la Ligue 1 avec la deuxième partie du championnat. C’est le cas aussi dans notre simulation de la première saison historique de l’Amiens SC dans la division d’élite. Aujourd’hui, c’est la 20ème journée qui se dispute, avec un déplacement face à Nice qui semble décisif dans la trajectoire que prendra l’équipe de Christophe Pelissier en 2018.

En terminant la première partie de saison avec 26 points, les picards avaient particulièrement bien commencé leur saison. Mais depuis quelques matches, les victoires n’arrivent plus et le moral tend à baisser avec les résultats.

Mise en place tactique

Suite à l’excellente performance réalisée par les joueurs lors des matches précédents, nous avons décidé de reconduire une bonne partie du onze titulaire, en faisant tourner les joueurs qui accumulaient trop de matches ces dernières semaines. Nous allons donc jouer en 4-3-3 avec Kakuta en numéro 10. Nous demandons à nos joueurs de rester à leur position, et de jouer dans un style équilibré. L’objectif visé est clairement de ramener les trois points.

Réalisme de la simulation oblige, nous allons suivre le groupe sélectionné par Christophe Pelissier pour ce match. Avelar est donc blessé, et Régis Gurtner suspendu suite au match de coupe face au Paris-Saint-Germain.

Pour ce faire, l’équipe doit réussir à se relancer efficacement. L’ASC a donc pour consigne de réaliser des passes directes, orientées vers l’avant, et de se projeter rapidement pour tenter de prendre la défense de vitesse. Le marquage est demandé serré et agressif afin de réussir à arracher le ballon aux Lyonnais.

Amiens SC

Titulaires : Bouet (g) – El Hajjam, Adenon, Gouano, Dibassy– Monconduit, Zungu, Kakuta – Gakpé, Bourgaud, Konaté.

Remplaçants : Cissokho, Bodmer, Ielsch, Fofana, Nathan, Manzala, Charrier

FC Nantes

Titulaires : Cardinale (g) – Jallet, Marlon, Dante, Sarr – Serri, Cyprien, Sneijder – Pléa, Saint-Maximin, Balotelli

Remplaçants : Benîtez (g), Souquet, Mendy, Le Bihan, Walter, Coly, Lusamba

20ème Journée : L’Amiens SC cale encore à Nice

Première mi-temps

Après la victoire d’Amiens 3 à 0 lors du match aller, les Niçois avaient à cœur de prendre leur revanche sur les amiénois. Et ce, dès le début du match puisque Christophe Jallet, l’ancien joueur du Paris-Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais, prenait son couloir droit et centrait à la 11ème minute de jeu, pour trouver en deux temps Cyprien qui trompait le gardien amiénois. Pris d’entrée de jeu, les picards tentaient de répondre. Tout d’abord avec Kakuta de loin (18e), puis Gakpé en profondeur (21e), mais en vain.

Prince Gouano recevait un carton jaune pour une charge trop accompagnée sur Pléa (27e), et était à l’attaque sur un corner où sa tête passait juste au dessus de la barre transversale de Cardinale deux minutes plus tard. Gakpé, sur un une-deux avec Kakuta puis Thomas Monconduit tentaient eux-aussi leur chance (37e, 45e) mais la réussite ne venait pas du côté amiénois.

Malgré 12 tentatives dont 4 cadrés, le score à la mi-temps restait de 1 à 0 pour les niçois, qui même s’ils ne dominaient pas, avaient réussi à concrétiser leurs occasions.

Deuxième mi-temps

La deuxième période de ce match devenait beaucoup plus terne. Les deux équipes perdant rapidement la balle et ne construisant que très peu. Ainsi, Konaté était lancé en profondeur par un dégagement de la défense, et tentait un lob sur Cardinale, légèrement avance. Le ballon effleurait le montant gauche du gardien avant de sortir en six mètre. Ce fut la seule occasion décisive d’Amiens dans cette période, très nettement dominée par Nice.

En effet, les Niçois ont eu le ballon : passant à près de 70% de possession, Nice a su mettre le ballon en sécurité et éviter de se faire contrer. Sans pour autant être dangereux, ils ont su faire déjouer le dispositif tactique mis en place. Ceci motivait alors les trois changements opérés à l’heure de jeu. Manzala, Fofana et Ielsch remplaçaient Bourgaux, Zungu et Dibassy sur du poste pour poste.

Mais le sang-neuf apporté à l’équipe ne changeait pas a physionomie du match, et malgré une dernière tentative de Manzala à la 80e, Amiens s’inclinait sur ce match. En manque de réussite et surtout de gestes justes dans les trente derniers mètres, les picards n’inquiétaient que peu Nice qui remportait ce match et prenait sa revanche sur la phase aller.

Un point sur le classement de l’Amiens SC
Bilan à l’issue de cette journée

En s’inclinant chez Nice, Amiens ne prend pas de points sur cette journée et reste à 26 unités au compteur. Avec une 11ème place très bien défendue, à 9 points du barragiste Troyes, Amiens conserve toutes ses chances pour le maintien.

Toutefois, avec trois matches de championnats sans victoire, la machine semble s’enrayée. La perte de vitesse de l’équipe coïncide avec le mutisme de l’attaquant vedette de l’équipe, Moussa Konaté qui n’a pas marqué depuis près de 9 heures sur le terrain. Dès le buteur retrouvé, les efforts collectifs paieront à nouveau.

Des conseils ? Une astuce ? Des idées ? N’hésitez pas à les partager en premier sur nos réseaux sociaux ou en commentaire pour poursuivre l’aventure avec nous.

A lire aussi >>

E-SPORT : Amiens termine par un nul face à Nantes




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.