Capitaine du Paris Saint-Germain, Thiago Silva a montré quelques signes d’agacements lors de la rencontre face à Amiens (0-2). Frustré que son équipe ne parvienne pas à concrétiser sa domination, le Brésilien a eu peur d’un hypothétique scénario catastrophique.

Si la victoire est encore au rendez-vous cela a été moins brillant que contre Rennes, dimanche…

Ce fut complètement différent, je ne sais pas comment l’expliquer. On va devoir regarder la vidéo afin de savoir ce que l’on n’a pas fait de bien. On a eu des occasions mais on n’a pas su les concrétiser. Ensuite, le match a été un peu plus difficile que d’habitude. L’important reste la qualification.

On vous a vu assez énervé par moments, vous avez régulièrement rappelé à l’ordre vos coéquipiers…

En vérité, j’avais peur de prendre un but. Quand tu ne parviens pas à te mettre à l’abri dans ce genre de match, le football peut parfois te punir. Ma peur était de prendre un but sur un long ballon, j’ai donc replacé les joueurs car on avait tendance à perdre notre concentration, à être moins attentifs.

Thomas Meunier a considéré que votre attitude sur ce match n’a pas été très professionnelle. Le rejoignez-vous sur ce constat ?

Je trouve que le match a été un peu plus difficile que d’habitude. Même en supériorité numérique, on a mis du temps à marquer ce premier but. Je ne pense pas que ce soit une question de professionnalisme ou pas. Le premier match contre Amiens avait déjà été plus difficile qu’aujourd’hui. Ce soir, ils ont à nouveau démontré qu’ils avaient beaucoup de caractère.

Propos recueillis par Romain PECHON

Crédits photo : PanoramiC

A lire aussi >>

FOOTBALL – Oualid El Hajjam : « Tout faire pour que cela tourne en notre faveur »




  • Laisser un commentaire