Si l’élimination de l’Amiens SC contre le Paris Saint Germain est tout sauf une surprise (0-2), le promu pourrait avoir perdu gros au cours d’un match où Avelar est sorti sur blessure et Gurtner a été expulsé après une faute indiscutable sur Mbappé. Si les Amiénois ont vendu chèrement leur peau, ils pourraient bien en payer les pots cassés en championnat contre Nice, samedi.

Gurtner à la faute

Si Amiens pouvait se targuer d’avoir tenu plus d’une mi-temps face au rouleau compresseur parisien, celle-ci ne fut pas de tout repos pour Christophe Pelissier. Rapidement contrait à un premier changement suite à la blessure de Danilo Avelar, le technicien picard était également forcé de sortir Konaté peu après la demi-heure de jeu. Bien en place défensivement, les Amiénois contenaient pourtant assez bien les assauts adverses et Gurtner se montrait serein dans ses prises de balles (9e, 19e). C’était avant que ce dernier ne commette l’irréparable sur un long ballon en profondeur pour Mbappé. Plus vif que Gurtner, l’international français était séché par le dernier rempart samarien à l’extérieur de sa surface de réparation (34e).

Logiquement expulsé, le meilleur Amiénois de la phase aller laissait les siens en infériorité numérique et faisait donc indirectement les malheurs de Konaté, remplacé par Bouet. Très peu en vue jusqu’ici, l’international sénégalais aurait pu briller si Gakpé n’avait pas oublié de le servir sur l’un des nombreux contres picards (16e). Plus percutant qu’en août dernier, l’actuel treizième de Ligue 1 se procurait même une opportunité franche sur un bon renversement de Manzala ponctué par une frappe cadrée mais insuffisante de Manzala (42e). Solidement installé dans la moitié de terrain adverse, le PSG manquait de précision dans le dernier geste (23e, 27e, 38e). L’opportunité la plus franche était finalement à mettre au crédit de Di Maria, dont le coup franc était difficilement prolongé en corner par Bouet, tout juste entré en jeu (37e).

Neymar force le destin du match

Si Mbappé voyait sa tentative enroulée être repoussée du bout des doigts par Bouet (45e+3), la sanction venait de Neymar, accroché par Monconduit au coeur de la surface adverse (52e). Loin d’être déstabilisé par la bronca accompagnant sa course d’élan, le joueur le plus cher de l’histoire ajustait parfaitement l’infortuné gardien de l’ASC (0-1, 53e). S’ensuivait un temps fort parisien durant lequel Mbappé voyait Bouet détourner admirablement ses deux tentatives, dont la première sur la barre transversale, avant de voir sa frappe lourde s’échouer au pied du poteau droit amiénois (55e, 57e, 59e). Dans la foulée, Amiens manquait une balle d’égalisation par l’intermédiaire de Gakpé après une mauvaise relance de Thiago Silva (58e).

A sa main, Paris se contentait dès lors de contrôler la partie sans vraiment chercher à accélérer face à une formation pourtant en infériorité numérique. C’est finalement grâce à un nouveau coup de pied arrêté que les visiteurs se mettaient définitivement à l’abri. Si Marquinhos touchait la barre en reprenant de la tête un corner joué à deux entre Di Maria et Lo Celso (75e), Rabiot ne manquait pas la cible en décroisant sa tête au premier poteau sur un nouveau coup de pied de coin de l’Argentin (0-2, 78e). Si l’arbitre de la rencontre s’en remettait à l’assistance vidéo pour valider ce but, celui-ci ne laissait place à aucune contestation possible. Preuve que cette soirée est à oublier, Gakpé manquait même l’occasion de réduire l’écart dans le temps additionnel (90e+1).

Anecdotique car si Amiens n’a cédé que deux fois face à une équipe parisienne loin d’être à son meilleur niveau, elle a surtout laissé de nouvelles plumes avant de retrouver le championnat, samedi. Nul doute que Christophe Pelissier s’en serait bien passé avant un enchaînement Nice-Montpellier-Guingamp qui pourrait s’avérer déterminer pour le maintien.

Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr

Amiens SC – Paris Saint-Germain : 0-2 (0-0)

Stade de la Licorne, Amiens

Affluence : 9 222 spectateurs

Arbitre : M. Rainville

Avertissements : Adenon (82e) pour Amiens ; Draxler (47e), Nkunku (81e) pour le Paris Saint-Germain.

Expulsion : Gurtner (34e).

Buts : Neymar (53e s.p.), Rabiot (78e).

Amiens SC : Gurtner – El Hajjam, Gouano, Adenon, Avelar (Ielsch, 12e) – Fofana, Monconduit (c.) – Gakpé, Kakuta, Manzala (Gope-Fenepej, 75e) – Konaté (Bouet, 36e).

Remplaçants : Bouet (g.), Ielsch, Cissokho, Ngosso, Bourgaud, Gope-Fenepej, Koïta.

Entraîneur : Christophe Pelissier

Paris Saint-Germain : Trapp – Meunier, Silva (c.), Marquinhos, Berchiche – Verratti (Alves, 79e), Draxler (Lo Celso, 68e), Rabiot (Nkunku, 79e) – Di Maria, Mbappé, Neymar.

Remplaçants : Areola (g.), Kimpembe, Alves, Lo Celso, Nkunku, Kurzawa, Nsoki.

Entraîneur : Unai Emery




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.