2017 à peine dans nos rétroviseurs qu’il est déjà temps de se concentrer sur la nouvelle année. Alors que le sport reprend progressivement ses droits, après une trêve des confiseurs amplement méritée, chaque membre de la rédaction va se projeter sur 2018. En ce lundi, découvrez les attentes, l’événement majeur et les paris de Adrien Rocher, rédacteur de GazetteSports, pour les douze prochains mois.

Les Gothiques dans le dernier carré ?

Les planètes semblent alignées pour voir enfin les Gothiques réaliser une belle saison. Avec un total de points déjà supérieur à celui de la saison passée, avec encore onze matches à disputer, les hockeyeurs Amiénois occupent la troisième place – à égalité avec Gap – en Ligue Magnus.

Toutefois, au-delà des bons résultats, avec notamment des victoires pleines de panache contre Gap, Bordeaux ou le quasi-intouchable leader Grenoble, Mario Richer et ses hommes produisent un jeu alléchant, offensif et spectaculaire. De quoi allier parfaitement jeu et résultats, l’alliage qui permet, souvent, de s’imposer en playoffs.

Des bons résultats pour un groupe soudé, parfaitement huilé pouvant se reposer aussi bien sur des individualités très fortes, à l’image de Buysse ou encore Kuralt, que sur son homogénéité. En attestent les six joueurs – Giroux, Halley, Kuralt, Romand, Matima, Trabucco – qui ont déjà atteint la barre des dix buts, faisant d’Amiens la cinquième attaque de la ligue.

Les Gothiques peuvent surtout s’appuyer sur une défense de fer. Avec seulement 82 buts encaissés, ils possèdent la meilleure arrière-garde du championnat, ainsi que la deuxième meilleure défense en infériorité. Et comme on dit souvent, les attaques gagnent les matches, les défenses gagnent les titres.

Dès lors, pourquoi ne pas rêver haut pour les Gothiques, qui n’ont pas nécessairement le talent de l’effectif grenoblois ou rouennais, mais ont toutes les armes pour déjouer ces équipes ? Amiens a les armes pour s’immiscer parmi les cadors en playoffs, et devrait y jouer les trouble-fêtes.

2018, ce sera surtout… un tournoi olympique galvaudé ?

2018 sera marqué par deux évènements majeurs, la coupe du Monde en Russie et les Jeux olympiques à Pyeongchang. Et c’est ce sont ces derniers qui vont nous intéresser. Et plus précisément le tournoi olympique de hockey-sur-glace où, malheureusement pour les fans, les plus grands joueurs du monde ne pourront pas se rendre.

La faute à qui ? A une guéguerre d’égo et d’argent ridicule entre Gary Bettman – commissaire de la NHL – et ses acolytes d’un côté, et le Comité International Olympique de l’autre. Joueurs de la Ligue Nationale et adeptes de ce sport se retrouvent « pris en otage » par des intérêts, une nouvelle fois, qui se situent bien loin du sport.

Si cela bénéficiera principalement aux joueurs de LNA (Suisse), KHL (Russie), Liiga (Finlande) ou SHL (Suède), il faut admettre que ces joueurs sont, pour une large majorité, choisis par défaut et n’auraient pas eu leur place si un arrangement entre les gestionnaires avait été trouvé.

Et quel dommage ce désaccord ! Tous les partisans de hockey se rappellent des évènements qui ont marqué les derniers tournois olympiques, comme le but en or de Sidney Crosby en finale des JO 2010 face au voisin Américain, ou l’interminable séance de tirs de barrages entre Russes et Américains ponctuée par l’insolente réussite de TJ Oshie en 2014.

Cette fois les « héros » de ces olympiades ne seront pas les joueurs majeurs très bien payés que l’on peut admirer tous les soirs sur les glaces du Canada et des Etats-Unis, mais des joueurs habituellement dans l’ombre, que l’on découvrira pour beaucoup. Et si finalement c’était ça, l’esprit olympique que l’on essaye de retrouver ?

2018 en paris…

  • Les Gothiques atteindront les demi-finales,
  • La France ne passera pas les huitièmes de la coupe du Monde,
  • Dave Henderson atteindra les quarts de finale pour ses derniers Mondiaux à la tête de l’équipe de France de hockey,
  • L’Amiens Picardie Handball atteindra les playoffs de National 1,
  • L’Amiens SC se maintiendra en Ligue 1,
  • L’ESCLAMSBB montera en National 2,
  • Alexander Zverev se hissera en finale d’un Grand Chelem de tennis,
  • L’Amiens MVB ira chercher sa place en playoffs et en coupe de France « professionnelle »,
  • Boston sera en finale NBA, James Harden sera élu MVP.

Adrien ROCHER

Crédits Photo : Gazette Sports

DÉBAT : Les Gothiques peuvent-ils intégrer le « Top 4 » ?




  • Laisser un commentaire