Exempte de deuxième tour, l’équipe d’Ali Nouaour commence l’année par les huitièmes de finale de la coupe de France amateur. Une bonne façon pour eux de remettre le pied à l’étrier.

Une pause reposante

Leur dernier match remonte au 16 décembre, face à Illac et depuis ils avaient besoin d’une véritable pause. Il faut dire que le championnat n’est pas de tout repos. Conserver leur actuelle quatrième place quand on sait qu’il reste encore quatre matches à disputer dans la première partie de championnat s’avérera rude mais faisable.

Cette quatrième place, les Aigles la veulent, vraiment. N’ayant pas réussi à atteindre les play-offs de très peu l’an dernier, ils ne veulent pas que ce scénario se reproduise une deuxième année consécutive. Leur défaite à Illac 3 à 0 fut certes une déception, mais ils ont toujours quatre points d’avance sur les cinquièmes (Bellaing, 10 points). Ayant du mal à ne pas penser à la suite du championnat, le coach sait que le prochain match, un derby qui plus est (Beauvais-Amiens, le 13 janvier), sera de la plus haute importance. « Malgré la coupe, on a tous en tête le derby qui se profile la semaine dernière et le match de ce week-end va nous permettre de nous remettre dans la compétition. On a une carte à jouer le week-end prochain, » déclare le coach.

Reprise hâtive mais utile

Peu habitué à ce que la coupe soit aussi tôt dans l’année, l’entraîneur avoue qu’il ne s’attendait pas à ce que son équipe reprenne aussi tôt les entraînements et le jeu. Ayant été exempt de deuxième tour après avoir remporté son premier match face à Villers-Cotterêts, et directement propulsé aux huitièmes de finale, l’Amiens MVB reconnait cela dit cette chance qui lui a été offerte. Les Aigles sont bien décidés à gagner ce match et atteindre, comme l’an dernier, les quarts de finale.

« Dans la planification, heureusement que c’est un match en coupe de France« . Sartrouville est une équipe qui évolue en Nationale 2 et qui se situe actuellement 6ème (sur douze) dans sa poule. « Je sais que l’équipe est entraînée par un ancien joueur d’équipe de France, Mathias Patin, précise Ali Nouaour. Je sais aussi qu’ils comptent parmi eux d’anciennes stars du volley-ball français. C’est une équipe qui avait pour projet de monter très rapidement, elle a fait un sans faute en N3 mais a eu quelques difficultés l’an dernier en N2.« 

Leur record en coupe fut atteint l’an dernier en atteignant les quarts de finale, l’AMVB veut cette année reproduire cet exploit et faire mieux encore si possible. « On ne sait pas comment Sartrouville va aborder ce match. On joue pour une qualification en quart de finale, c’est un des objectifs du club, et c’est également un bon match de préparation. On reprend tôt mais ce n’est pas plus mal, » concède le coach picard. Nous saurons samedi soir si l’équipe amiénoise débute bien cette nouvelle année.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

AS. SP DE SARTROUVILLE – Amiens MVB 

Samedi 6 janvier, 20h, salle Carnot

Arbitres : Michel ABAZIOU, John YACK

Amiens MVB : Quadrone, Mbutnga, Al Jaf, Ndaki Mboulet, Hachemi, Carrat, Sali Hilé, Mocanu, Gendron, Lemere, Valdenaire

Entraîneur : Ali Nouaour

À lire aussi >>

VOLLEY-BALL : L’Amiens MVB repart vaincu et amer

VOLLEY-BALL : L’Amiens MVB veut entretenir la flamme




  • Laisser un commentaire