L’Amiens SC a réussi à rejoindre l’élite pour la première fois de son histoire. Nous vivons tous une saison remplie d’émotions, avec des hauts et des bas, qui rendent chaque moment inoubliable. La sortie de Football Manager nous permet de vivre la saison de l’ASC, en étant à la place de Christophe Pélissier. Aujourd’hui, c’est le match entre l’ASC et le FC Nantes qui sera joué, un jour avant la rencontre réelle qui sera jouée.

Choix tactiques, entente dans le vestiaire et gestion de l’effectif seront au rendez-vous de cette chronique, qui va tenter de vous faire vivre la course pour le maintien de l’équipe amiénoise. Pour se rapprocher au plus de la situation réelle de notre championnat, nous avons désactivé les transferts du mercato estival, et choisi de conserver les blessures réelles de longue durée. Fofana par exemple ne sera pas de la partie pour cet épisode.

Mise en place tactique

Suite à l’excellente performance réalisée par les joueurs lors des matches précédents, nous avons décidé de reconduire une bonne partie du onze titulaire, en faisant tourner les joueurs qui accumulaient trop de matches ces dernières semaines. Nous allons donc jouer en 4-3-3 avec Bourgaud en numéro 10. Nous demandons à nos joueurs de rester à leur position, et de jouer dans un style équilibré. L’objectif visé est clairement de ramener les trois points.

Pour ce faire, l’équipe doit réussir à se relancer efficacement. L’ASC a donc pour consigne de réaliser des passes directes, orientées vers l’avant, et de se projeter rapidement pour tenter de prendre la défense de vitesse. Le marquage est demandé serré et agressif afin de réussir à arracher le ballon aux Lyonnais.

Amiens SC

Titulaires : Gurtner (g) – El Hajjam, Adenon, Gouano, Dibassy– Monconduit, Zungu, Bourgaud – Gakpé, Kakuta, Konaté.

Remplaçants : Bouet (g), Cissokho, Labeau, Avelar, Traoré, Nathan, Manzala

FC Nantes

Titulaires : Tatarusanu (g) – Dubois,Awaziem, Diego Carlos, Lima – Iloki, Touré, Rongier, El Ghanassy – Bammou, Sala

Remplaçants : Dupé (g), Moimbé, Thomasson, Coulibaly, Adrei Girotto, Pallois, Kacaniklic

19ème Journée :
Première mi-temps

Encore une fois, l’Amiens Sc se montrait dangereux en premier face au FC Nantes. Grâce à un débordement côté droit dès la deuxième minute, Gakpé trouvait Konaté dont la tête puissante était arrêtée par le portier canari. Cette tentative d’entrée de jeu était malheureusement la seule cadrée de la première période pour les picards. Les joueurs retombaient dans leurs travers des derniers matches et ne parvenaient pas à réaliser des attaques placées.

De son côté, Nantes marquait dès sa seconde tentative à la 5e minute de jeu. Décalé sur la gauche, Lima centrait au deuxième poteau. Bammou se trouvait alors libre de tout marquage. Le Nantais en profitait pour décroiser sa tête, et donner ainsi l’avantage à son équipe. Entre précipitation et manque de réussite, les amiénois ne parvenaient pas à attaquer efficacement. Konaté une seconde fois, puis Bourgaud rataient le cadre.

Avec une possession équilibrée, le match continuait sur un rythme qui ne permettait à aucune des autres équipes de prendre le jeu à son compte. C’est sur un score logique de 1 à 0 que les deux équipes rentraient au vestiaire après 45 minutes de jeu.

Deuxième mi-temps

La pause fût l’occasion de remotiver mes joueurs. Dès lors la possession et l’offensive passait du côté amiénois, et la rentrée à la 56e de Traoré montrait clairement les intentions d’Amiens lors de cette seconde période. Avec quatre attaquant, et surtout un point de fixation haut, l’équipe parvenait enfin à se créer des occasions dangereuses. Ce choix était rapidement payant, puisque dès la 59e, Gakpé lançait en profondeur l’attaquant prêté par l’AS Monaco qui trompait le gardien d’une tête sublime.

Amiens revenait au score, et voulait prendre les trois points qui appartenaient à Nantes en première période. Manzala manquait alors de réaliser cette performance, puisque signalé hors jeu sur un second ballon à la suite d’un coup-franc de Monconduit qui touchait le montant. Puis, Traoré ne transformait pas un penalty décisif à la 79e minute, qui clôturait le match sur un score nul de un partout.

La vidéo du match

A venir prochainement.

Bilan à l’issue de cette journée

En remportant un point lors de ce dernier match de l’année civile, les amiénois terminent cette première partie de saison avec 26 points. C’est un excellent bilan pour une équipe promu, qui plus est lorsque c’est une première dans l’élite. Même si sur plusieurs rencontres, il était possible de remporter les trois points comme ce fût le cas contre Nantes (pénalty raté à la 80e), les joueurs sont enchantés par l’ambiance au sein du vestiaires ainsi que le projet du club de continuer à maintenir ce niveau de performance.

Des conseils ? Une astuce ? Des idées ? N’hésitez pas à les partager en premier sur nos réseaux sociaux ou en commentaire pour poursuivre l’aventure avec nous.

Guillaume Caruel

A lire aussi >>

Crédit Photo: Sports Interactive/ Graphisme : GazetteSports.fr




  • Laisser un commentaire