L’Amiens SC a réussi à rejoindre l’élite pour la première fois de son histoire. Nous vivons tous une saison remplie d’émotions, avec des hauts et des bas, qui rendent chaque moment inoubliable. La sortie de Football Manager nous permet de vivre la saison de l’ASC, en étant à la place de Christophe Pélissier. Aujourd’hui, c’est le match entre l’ASC et l’ESTAC Troyes qui sera joué, un jour avant la rencontre réelle qui sera jouée.

Choix tactiques, entente dans le vestiaire et gestion de l’effectif seront au rendez-vous de cette chronique, qui va tenter de vous faire vivre la course pour le maintien de l’équipe amiénoise. Pour se rapprocher au plus de la situation réelle de notre championnat, nous avons désactivé les transferts du mercato estival, et choisi de conserver les blessures réelles de longue durée. Fofana par exemple ne sera pas de la partie pour cet épisode.

Mise en place tactique

Suite à l’excellente performance réalisée par les joueurs lors des matches précédents, nous avons décidé de reconduire une bonne partie du onze titulaire, en faisant tourner les joueurs qui accumulaient trop de matches ces dernières semaines. Nous allons donc jouer en 4-3-3 avec Bourgaud en numéro 10. Nous demandons à nos joueurs de rester à leur position, et de jouer dans un style équilibré. L’objectif visé est clairement de ramener les trois points.

Pour ce faire, l’équipe doit réussir à se relancer efficacement. L’ASC a donc pour consigne de réaliser des passes directes, orientées vers l’avant, et de se projeter rapidement pour tenter de prendre la défense de vitesse. Le marquage est demandé serré et agressif afin de réussir à arracher le ballon aux Lyonnais.

Amiens SC

Titulaires : Gurtner (g) – El Hajjam, Adenon, Gouano, Dibassy– Monconduit, Zungu, Bourgaud – Gakpé, Kakuta, Konaté.

Remplaçants : Bouet (g), Cissokho, Labeau, Avelar, Traoré, Nathan, Manzala

ESTAC Troyes

Titulaires : Samassa (g) – Deplagne, Hérelle, Vizcarrondo, Traoré – Bellugou, Dingomé – Grandsir, Khaoui, Darbion – Hyun-jun

Remplaçants : Zelazny (g), Gabriel, Confais, Niane, Pelé, Obiang, Azamoum

18ème Journée : En manque de réalisme, les deux équipes se quittent sur un nul

Le match s’est principalement rythmé autour d’occasions manquées par les deux équipes. Frappes de loin, têtes et passes approximatives se sont succédées, sans qu’aucune équipe ne parvienne à prendre l’avantage sur l’autre.

Première mi-temps

L’Amiens SC entamait le match de la meilleure des manières, avec une offensive de Kakuta côté droit. L’ailier gauche centrait pour Konaté, qui ratait sa tête à bout portant. L’occasion se répétait quelques minutes plus tard (11e) avec les mêmes acteurs et la même issue. Le marquage se resserrait alors autour de la pointe amiénoise, qui était le seul danger dans la surface jusque là.

De son côté, l’ESTAC ne trouver que des solutions lointaines pour tenter d’inquiéter Régis Gurtner. Amiens se retrouvait alors muselé en attaque, tandis que les Troyens étaient gênés dans la construction. Le match semblait dès lors stérile, et le déchet dans la finition s’installait définitivement au sein des deux effectifs. Avec 4 tirs cadrés, peu dangereux, les gardiens étaient au repos lors de cette première période.

Deuxième mi-temps

Les changements tactiques opérés à la mi-temps ont permis de conserver ce score. Les milieux ont eu pour consigne de jouer plus agressifs sur les joueurs les plus techniques, tout en les repositionnant de manière plus défensive. Bourgaud fut alors remplacé par Nathan dans le domaine créatif, le sauveur amiénois étant très en peine dans ce match.

La possession dans cette seconde partie de la rencontre basculait très clairement à l’avantage des Troyens, avec plus de 60% de possession. Mais cette conservation du ballon s’avérait stérile, tant le bloc défensif amiénois était en place et empêchant toute percée des locaux. Gurtner effectuait alors des parades sur les frappes de loin, sans difficulté et captait de nombreux ballons (76e, 86e et ) pour rassurer sa défense.

Traoré, entré en jeu après les 70 minutes à la place de Konaté, ne cadrait pas plus, et ne concrétisait pas des balles de matche en un contre un face à Samassa. C’est le point négatif de cette rencontre, le réalisme. Avec seize tirs dont trois cédrés, Amiens a échoué et ne ramène que deux points de cette rencontre face à un concurrent direct.

La vidéo du match

A venir prochainement.

Bilan à l’issue de cette journée

A l’issue de cette journée, l’Amiens SC se classe 10ème avec 25 points. Le très bon début de saison peut laisser croire à un exploit cette saison, puisque les équipes de la 6ème à la 10ème place ont 25 points. C’est la différence de but qui nuit à l’Amiens SC. Avec huit points d’avance sur le premier relégable, la suite de la saison s’annonce à la fois palpitante et sereine.

Rendez-vous mercredi prochain pour un nouveau duel vital dans le maintien de l’Amiens SC. Amiens SC – FC Nantes, c’est mercredi 20 décembre à 20h50 au Stade de la Licorne.

Des conseils ? Une astuce ? Des idées ? N’hésitez pas à les partager en premier sur nos réseaux sociaux ou en commentaire pour poursuivre l’aventure avec nous.

Guillaume Caruel

A lire aussi >>

E-SPORT : L’Amiens SC réussit l’exploit !

Crédit Photo: Sports Interactive/ Graphisme : GazetteSports.fr




  • Laisser un commentaire