Septuple champion de France en petit bassin, Jérémy Stravius nourrissait de gros espoirs sur le 100m papillon aux championnats d’Europe de Copenhague (Danemark). Septième temps des séries (50″82), l’Amiénois est complètement passé à travers de sa demi-finale en signant le seizième et dernier temps (50″92′).

Stravius fait choux blanc

Au lendemain des championnats de France de Montpellier, Jérémy Stravius confiait son ambition de ramener au moins deux médailles sur le 100m papillon et le 50m dos. Le premier de ses objectifs aura donc volé en éclats dès le premier jour de la compétition. Incapable de se rapprocher de son meilleur temps personnel, aux alentours des 50 secondes, le pensionnaire de l’Amiens Métropole natation n’a pu que constater les dégâts à la lecture des temps. La finalité fut identique sur le 4x50m nage libre où, associé à Maxime Grousset, Thomas Avetand et Lorys Bourelly, le relais français a butté au quatorzième rang des séries (1’27″83).

Prévu sur le 200m nage libre, ce jeudi, le Picard a décidé de faire l’impasse pour se concentrer sur les deux autres courses prioritaires de son programme, le 50m papillon (samedi) et le 50m dos (dimanche). Pour autant, la journée ne sera pas de tout repos puisqu’il s’alignera bien sur le relais 4x50m 4 nages mixtes en dos. Un moyen de se mettre dans le rythme avant l’épreuve individuelle de dimanche. Excepté Jérémy Stravius, un autre Amiénois sera actif dans la piscine de Copenhague, aujourd’hui. Il s’agit du dossiste Thomas Avetand, engagé sur les séries du 100m dos.

Romain PECHON

Crédits photo : PanoramiC

A lire aussi >>

NATATION – Jérémy Stravius : « Me démarquer sur le 50m dos et le 100m papillon »




  • Laisser un commentaire