Invaincu depuis un mois, l’Amiens SC pointe à une très belle douzième place au moment d’aborder le deuxième tiers du championnat. Capables d’accrocher Monaco ou bien encore d’ajouter à son tableau de chasse Bordeaux et Lille, les Amiénois ont passé sans encombre une série de matches périlleux en s’appuyant sur un excellent état d’esprit et, surtout, la quasi-totalité de l’effectif.

Un effectif qui répond présent

Longtemps pointé du doigt, le large effectif de l’Amiens SC s’est finalement avéré précieux ces dernières semaines. Blessures et suspensions s’accumulant, Christophe Pelissier n’a pas eu d’autre choix que d’élargir sa rotation. Ainsi, le technicien amiénois n’a jamais aligné le même onze de départ depuis la victoire contre Bordeaux, le 21 octobre dernier. A l’exception de Régis Gurtner, Danilo Avelar, Serge Gakpé et Gaël Kakuta, aucun autre joueur n’a débuté les cinq dernières rencontres de championnat. De ce fait, plusieurs membres clés de son dispositif – comme Thomas Monconduit ou encore Prince Gouano – ont manqué à l’appel sans que cela ait d’impact négatif sur les résultats. « C’est très satisfaisant que l’on valide deux très bons résultats avec six changements par rapport au onze-type qui a joué contre Monaco, se félicite l’entraîneur de l’ASC. On sait que c’est notre seul moyen d’exister et on a prouvé que l’on avait un effectif qui avait de la qualité. »

En comptant le match de Coupe de la Ligue, vingt-trois joueurs ont été utilisés sur le dernier mois de compétition. S’il lui a fallu plusieurs semaines prendre le pouls de son large effectif, Christophe Pelissier semble avoir trouvé la bonne formule. « Avoir 32 joueurs, c’est beaucoup trop. Maintenant que le constat est fait, j’ai fait le choix de concerner tout le monde. Ce n’est pas la plus simple sur le plan du management, puisque ce n’est pas évident de concerner une trentaine de joueurs, mais je ne voulais mettre personne de côté, détaille-t-il. C’est aux joueurs de me donner mal à la tête, à être performant à tous les entraînements, à tous les matches pour que je puisse faire des choix en âme et conscience avec mon staff. On a trois gros matches qui arrivent, je vais avoir besoin de tout le monde. »

Lutter contre l’enflammade

Parmi eux, Julien Ielsch et Quentin Cornette, respectivement titulaires contre Monaco (1-1) et Lille (3-0), ont démontré qu’ils pouvaient avoir un rôle à jouer. « Il ne répondait pas à mes attentes, il a donc été jouer en CFA2, avant de faire un bon match contre Monaco, commente Pelissier à propos du milieu de terrain formé à Montpellier. On peut également parler de Guy Ngosso qui joue sur une jambe, ou bien encore Julien Ielsch qui entre au milieu alors qu’il est latéral gauche. Ces joueurs arrivent par leur état d’esprit à se mettre au niveau de la Ligue 1. » Troisième homme du milieu de terrain, Guy Ngosso est le parfait exemple d’un groupe qui aborde les choses avec humilité et sérénité. « Le contenu est bon. On travaille au quotidien pour continuer à s’améliorer, les repères commencent à être présents, avoue le Camerounais. Même ceux qui ne jouent pas toujours parviennent à apporter quelque chose, c’est très important pour le groupe. »

Un groupe qui compte garder les pieds sur terre et ne pas s’enflammer au moment de défier la lanterne rouge du championnat, le FC Metz. « On a gagné qu’un match, cela peut basculer rapidement de l’autre côté, il faut donc rester humble et ne pas nous coller l’étiquette de favori à Metz, assène Ngosso. Tous les matches sont importants, on l’a vu contre Monaco. Il n’y a pas que les matches contre Metz ou Dijon, il faut vouloir prendre des points à tous les matches. Il faut savoir se remettre en question et passer à autre chose. » Avec trois matches en huit jours, le tout contre des concurrents directs au maintien, l’Amiens SC n’aura de toute manière pas le temps de cogiter et devra impérativement prendre des points. Dans le cas contraire, le promu retomberait à coup sûr dans la zone rouge.

Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr

A lire aussi >>

FOOTBALL : L’Amiens SC trace sa route vers le maintien

Rédacteur football.
Vous suivrez avec moi toute l’actualité de l’Amiens SC au plus près de l’équipe pour sa première saison en L1.

Laisser un commentaire