L’Aventure continue pour l’ASC

L’Amiens SC a réussi à monter dans l’élite pour la première fois de son histoire. Nous vivons tous une saison remplie d’émotions, avec des hauts et des bas, qui rendent chaque moment inoubliable. La sortie de Football Manager nous permet de vivre la saison de l’ASC, en étant à la place de Chistophe Pélissier.

Choix tactiques, entente dans le vestiaire et gestion de l’effectif seront au rendez-vous de cette chronique qui va tenter de vous faire vivre la course pour le maintien de l’équipe amiénoise. Pour se rapprocher au plus de la situation réelle de notre championnat, nous avons désactivé les transferts du mercato estival, et choisi de conserver les blessures réelles de longue durée. Fofana par exemple ne sera pas de la partie pour cet épisode.

Nous nous étions laissé précédemment sur la première victoire de l’équipe en Ligue 1. Un match très solide à domicile face à l’Olympique de Marseille gagné sur le score de 2 à 0. Amiens était alors à la limite de la relégation mais en bonne position en termes de points et d’état d’esprit.

Les matches de cet épisode (Journée 7 à 12)

Tactiquement, le 4-1-3-1-1 a fait ses preuves au cours des derniers matches. Ce système est assez hybride puisqu’il permet de s’adapter à de nombreuses équipes adverses, en défense comme un attaque. Les joueurs disponibles au club s’y adaptent facilement et chaque poste est doublé.

Il faut cependant mettre en question la qualité de la relance qui provoque de nombreuses erreurs individuelles. Plusieurs buts était largement évitables si la consigne « balancez vers l’avant » avait été choisie/respectée. Le manque de lien entre le milieu central et l’organisateur de l’attaque se fait sentir par moment, et empêche des combinaisons qui permettraient au bloc d’avancer ensemble.

7e Journée : la Normandie réussie à nos Picards (0-0)

En première mi-temps, la maîtrise du ballon est excellent : avec près de 62%, les joueurs arrivent à développer leur jeu. Ils combinent même très bien, et parviennent à se créer de nombreuses occasions. L’impact de Kakuta au poste d’attaquant de soutien accélère le jeu, et laisse l’opportunité à Konaté de prendre l’espace. Les décalages sur les côtés amènent de nombreux centres en profondeur, que Konaté reprend de par sa vitesse, sans réussir à concrétiser.

La seconde mi-temps est plus compliquée à gérer : après avoir manqué l’occasion de prendre l’avantage sur ses temps-fort, les erreurs s’accumulent au milieu de terrain, et les pertes de balles amènent de nombreuses situations dangereuses. Sauvé deux fois par ses montants, Régis Gurtner demeure invaincu. Le gardien amiénois est en forme cette saison, et termine homme du match avec la note de 7,3.

8e Journée : Amiens – Lille (à venir)

 

9e Journée : Toulouse réaliste, Amiens maladroit (2-0)

Les matches se suivent et se ressemblent dans cet épisode. Toujours en manque de justesse technique dans la relance, et face à un pressing très agressif, notre colonne vertébrale n’arrive pas à ressortir le ballon proprement. Dès lors, les occasions manquent, et les récupérations hautes de Toulouse font très mal.

Même si Gurtner fait encore un match très solide, il ne peut rien faire face aux erreurs de ses coéquipiers. Tout d’abord, sur un corner le marquage est lâché au premier poteau, et Andy Delort en profite pour donner l’avantage à son équipe. Puis, sur une frappe lointaine, c’est Gradel qui double la mise.

La situation devient alarmante pour Amiens, avant-dernier avec seulement 5 points après neuf journées de championnat.

10e Journée : Amiens Bordeaux

Et si le match contre Bordeaux était un tournant dans cette saison virtuelle tout comme lors du déplacement au Havres dans la réalité ? C’est ce qui ressort de ce match, qui comme celui contre l’OM, a tout d’un match référence. Petit changement tactique pour fluidifier le jeu, l’introduction de Nathan à la place de Kakuta en meneur de jeu, et le changement à l’aile de ce dernier créent des différences dans le jeu.

Redoublements, débordements et enchaînements rapide, Nathan complète un milieu de terrain axé sur la défense par ses passes lumineuses qui permettent enfin à Amiens de créer du jeu. Toute l’attaque s’est retrouvée performante, marquant 3 buts (Zungu, Kakuta, Konaté). Et même si en défense la fin de match a été plus que compliquée, l’Amiens SC s’impose 3-2 à domicile, remontant ainsi au classement à la 18ème place avec 8 points.

 

11e Journée : Guinguamp – amiens 2-2

Après de très belles performances en coupe, Manzala et Cissokho ont gagné leur place dans le onze de départ contre Guingamp. C’est un match extrêmement piège face à l’équipe d’Antoine Kombouaré, qui est classée 5e du championnat à ce stade de la compétition.

Très vite, les locaux ont pris l’avantage sur un but de Kamara, qui inscrira un doublé quelques minutes plus tard. La réaction amiénoise est compliquée, et il faudra attendre la seconde mi-temps pour voir les joueurs réagir. Manzala et Nathan combinent à merveille pour déborder côté droit, et offrir des situations de 1 contre 1 à l’équipe. Une première fois, c’est Konaté qui réduit l’écart, puis Nathan pour l’égalisation. Deux partout, il reste 20 minutes de jeu.

Thomas Monconduit est alors expulsé pour accumulation de faute. Choix tactique obligatoire : défendre à tout prix. Gagner du temps, dégager aussi loin que possible. Sur un contre, Kakuta a failli voler le match. Le score en reste là, et Amiens ramène un point dans un match qui aurait pu plus que mal tourner.

12e Journée : Nathan 3 – Montpellier 1

Le joueur de Brésilien de 21 ans est juste incroyable sur cette rencontre. Avec deux passes décisives et un but, il a gouverné l’attaque de l’ASC. Et il n’est qu’a 50% de son potentiel maximum selon nos rapports. L’entente en attaque semble réellement fonctionner, ce qui permet au bloc de monter et de soulager en quantité le travail défensif nécessaire lors de chaque match.

Sans Monconduit, expulsé lors du dernier match, Bodmer a tenu le milieu de terrain en accompagnant sa charnière. Dans un travail de l’ombre, il réussit une performance plus qu’honorable, et son association avec Zungu porte ses fruits. C’est l’un des choix qu’il faudra faire à un moment de la saison.

Bilan de ce premier tier de la saison

Amiens est 16e. Cependant l’équipe semble réellement dans une bonne période avec 4 matches sans défaites et une attaque en pleine forme (11 buts, pour un total de 16). L’arrivée de Nathan dans le onze titulaire change complètement le plan de jeu et intensifie chaque attaque de par sa qualité de passe.

L’équipe-type à l’issue de cet épisode :

Gurtner (g) – Cissokho, Adénon, Gouno, Dibassy – Monconduit/Bodmer – Manzala, Zungu, Kakuta – Nathan – Konaté

Rendez-vous dès ce soir pour le résultat du match Amiens – Monaco comptant pour la 13ème journée de championnat et qui peut permettre, en cas de victoire, de monter sur la 12ème place du classement de Ligue 1.

Des conseils ? Des astuces ? Des idées ? N’hésitez pas à les partager sur nos réseaux sociaux ou en commentaire pour poursuivre l’aventure avec nous.

A lire aussi >>

E-SPORT : C’est la reprise pour l’ASC …

Crédit Photo : Sports Interactive / Graphisme : GazetteSports.fr

Laisser un commentaire