C’est la reprise pour l’Amiens SC, une saison historique de Ligue 1 sur Football Manager

L’Amiens SC a réussi à monter dans l’élite pour la première fois de son histoire. Nous vivons tous une saison remplie d’émotions, avec des hauts et des bas, qui rendent chaque moment inoubliable. La sortie de Football Manager nous permet de vivre la saison de l’ASC, en étant à la place de Chistophe Pélissier.

Choix tactiques, entente dans le vestiaire et gestion de l’effectif seront au rendez-vous de cette chronique qui va tenter de vous faire vivre la course pour le maintien de l’équipe amiénoise. Pour se rapprocher au plus de la situation réelle de notre championnat, nous avons désactivé les transferts du mercato estival, et choisi de conserver les blessures réelles de longue durée. Fofana par exemple ne sera pas de la partie pour cet épisode.

Quelle tactique pour l’Amiens SC ?

Commençons par l’aspect tactique. Nous avons sélectionné pour vous trois tactiques, qui permettent d’utiliser le plein potentiel de l’effectif :

  • 5-3-1-1 : cette tactique a pour but d’assurer un bloc défensif. Avec une ligne de 5 défenseurs, nous comblons les espaces derrière, et nos trois milieux font le travail harcèlement nécessaire à la récupération des ballons. Nous utilisons cette tactique principalement pour ne pas prendre de but et pouvoir accélérer sur un contre. Les joueurs sont priés de rester à leur place et d’éviter les pertes de balle le plus possible, même si cela veut dire qu’ils n’avanceront pas.
  • 4-4-2 losange : grâce au losange axial, nous voulons nous assurer que le bloc tiendra au milieu et pourra exploiter au mieux sa capacité à transpercer le terrain verticalement. Les défenseurs ne quittent pas leur poste, y compris les latéraux. En contrepartie, les milieux relayeurs ont pour consigne de prendre les couloirs, et de centrer sur l’attaquant pivot. Devant, un renard des surfaces attend la passe en profondeur ou la remise de son coéquipier. Cette tactique peut à la fois être utilisée en défense face à une équipe dont les forces sont axiales, ou en attaque si vous voyez des fébrilités dans les jeu aérien / la vitesse des axiaux.
  • 4-1-3-2 : certainement la tactique la plus maniable et optimisation pour l’ASC. Permettant à la fois de bien défendre si vous souhaitez des ailiers défensifs, ou de bien attaquer grâce à l’activité de vos joueurs sur la couverture du terrain. Le milieu défensif en demi-centre permet à Bodmer par exemple d’exploiter son plein potentiel, et de garder la charnière Adénon Gouano qui semble indétrônable dans le jeu. Enfin, en attaque vous avez la possibilité d’utiliser un duo rapide avec une option meneur de jeu, ou un duo avec un pivot. Tous les attaquants de l’Amiens SC pourront donc jouer un rôle dans cette formation.

Les consignes d’équipes et individuelles dépendront ensuite de votre adversaire et des joueurs en votre possession au moment du match, il n’existe malheureusement pas de solution miracle …

Les matches de cet épisode (Journée 1 à 6)

La partie débute maintenant, chaque point pris pouvant être essentiel dans la lutte pour le maintien. Objectif : les 42 points synonymes d’une année supplémentaire dans l’élite, et l’espoir que le rêve peut continuer encore plus longtemps.

1e journée : l’ogre parisien (3-0)

Que faire face à une équipe aussi compétitive mis-à-part défendre et tenter un contre ? Paris s’est montré implacable face à notre équipe qui n’a réussi qu’une seule frappe. Malgré un excellent match de Zungu, l’ASC doit s’incliner dans cette rencontre comme dans la réalité et patienter pour marquer son premier but, et inscrire ses premiers points.

2e journée : la première à domicile face à Angers (0-2)

Angers est le premier adversaire contre lequel l’équipe peut tenter de jouer. Mais face à de trop nombreuses erreurs en défense et un milieu particulièrement fragile, l’équipe n’a pas tenu. C’est sur le score de 0-2 qu’Amiens s’est incliné et a continuer à descendre au classement, étant déjà dernier du championnat.

L’équipe commence cependant à se construire et le groupe évolue dans le bon sens. En les incitant à continuer d’espérer, nous voulons continuer à encourager les joueurs. Nous laissons donc le temps à l’équipe de s’installer sans mettre une pression trop importante aux cadres ni aux nouveaux qui doivent faire leurs preuves.

3e journée : un déplacement périlleux au Chaudron vert (1-2)

Encore une fois, ce sont des erreurs en défense qui ont couté le match à l’équipe. Notamment une relance très hasardeuse de Bodmer qui se transforme en passe décisive pour l’équipe adverse qui n’a qu’a pousser le ballon pour marquer. Le milieu en revanche commence à donner satisfaction. Charrier, Zungu et Monconduit ont tenu tête aux milieux des verts, et même si c’est une défaite qui semble logique, la différence n’était pas si visible sur le terrain.

4e journée : la réception niçoise plus compliquée qu’en réalité … (2-4)

Malheureusement, Nice ne venait pas de se faire éliminer de la Ligue des Champions par Naples, et est venu à la Licorne en pleine possession de ses moyens. Nous n’avons donc pas assisté à un match référence pour les Amiénois qui ont rapidement pris l’eau, concédant deux buts sur le premier quart d’heure.

Malgré un positionnement très défensif, le rideau est tombé. En attaque, l’un des points faibles de cette première partie de saison, les joueurs ont fait des différences et ont réussi à se procurer quelques situations.

5e journée : premier point en Alsace (0-0)

Quel match de Régis Gurtner. Si l’équipe revient de ce déplacement avec un point, c’est bien grâce à lui. Avec 8 arrêts décisifs, il est très clairement l’homme du match. C’est le premier match sans encaisser de but de l’équipe, qui même si elle a concédé quelques occasions, continue à monter en solidité défensive.

La tactique adoptée porte ses fruits : avoir un bloc compact qui résiste aux assauts répétés d’équipes plus fortes sur le papier, afin de mieux contrer par la suite. Sur cette rencontre, nos contres ont vite été avortés par la défense adverse. Avec un peu plus d’efficacité, et de chance, l’équipe aurait pu remporter les trois points.

 

6e journée : la première victoire face à Marseille ! (2-0)

Peu importe la manière, l’important c’est les trois points. A 9 en défense tout le long du match, les joueurs ont réussi à concrétiser deux contres sur des déviations de Lassina Traoré pour Konaté qui a inscrit un doublé. Traoré a mis à mal Rami tout le long du match dans les duels aériens, tandis que la vitesse de l’attaquant sénégalais et sa qualité de finition ont offert la victoire à son équipe.

Bilan après 6 journées de championnat

Après 6 journées, l’équipe compte 4 points. Même si le bilan reste compliqué en termes de point, l’équipe semble progresser et avoir pris ses marques tactiquement. En faisant tomber Marseille à domicile, l’espoir reste présent et l’effectif a grandement gagné en confiance. C’est un onze titulaire qui commence à se dessiner.

Rendez-vous dès demain 13h pour la suite de cette épopée amiénoise, qui commence par le match Caen – Amiens.

Des conseils ? Des astuces ? Des idées ? N’hésitez pas à les partager sur nos réseaux sociaux ou en commentaire pour poursuivre l’aventure avec nous.

A lire aussi >>

E-SPORT : Notre saison avec l’Amiens SC !

Crédit Photo : Sports Interactive / Graphisme : GazetteSports.fr

Laisser un commentaire