Après dix jours de trêve internationale, les Gothiques retrouvent le championnat, avec la réception de Nice pour le compte de la vingtième journée de Ligue Magnus.

« Des bons matches pour les supporters »

Si l’essentiel de l’effectif de Mario Richer était en relâche, le Coliséum n’est pas resté en manque de hockey, profitant de la venue de l’équipe de France. L’occasion pour le sélectionneur national, Dave Henderson de faire un point sur le début de saison encourageant d’une équipe à laquelle il reste fondamentalement attaché.

« Je laisserai le staff technique du club en parler mieux que moi, mais je pense que c’est une équipe très homogène, confie Dave Henderson. Je trouve que ça joue vite, de manière organisée, avec un bon esprit d’équipe. Ce sont des bons matches aussi bien pour l’équipe que pour les supporters qui viennent voir les rencontres ».

L’entraîneur québécois est également revenu sur la sélection de Jérémie Romand, après cinq ans d’absence. « Il nous a montré de bonnes choses cette saison en championnat, constate Henderson. Avec Pierre (Pousse), on est toujours à l’affût de joueurs que l’on avait en U23 et qui reviennent en forme. C’est le cas de Jérémie jusqu’à présent ».

« Un bon début de championnat »

Le meilleur pointeur des Gothiques, qui prend ces sélections en équipe de France « comme du bonus », s’attend à un match difficile contre son ancienne équipe de Nice. « C’est une équipe pas loin derrière nous et qui vise les playoffs, analyse Romand. Ils ont battu des grosses équipes à domicile et à l’extérieur, à nous d’être sérieux pour l’emporter ».

L’attaquant amiénois s’est également livré sur le début de saison des Gothiques, qu’il juge positif. « Je ne sais pas si on est à notre place, mais on fait un bon début de championnat, lâche-t-il. On a raté deux ou trois chances de prendre des points contre les gros, mais dans l’ensemble on fait notre petit bout de chemin ».

« Il y a des regrets à avoir sur certains match, qui feraient peut-être en sorte que l’on soit plus haut, termine l’ancien Niçois. Mais cette année que ce soit, tous les matches sont serrés. Que ce soit Strasbourg, Chamonix, Rouen ou Grenoble, on peut tous les gagner si on fait le travail pour ». Aux Amiénois de faire en sorte de réussir leur retour devant leur public.

Adrien ROCHER

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazette Sports

AMIENS – NICE

Mardi 14 novembre, à 20h

Le Coliséum, Amiens

Arbitres : MM. Dehaen et Bourreau

HOCKEY-SUR-GLACE : Un sentiment de « fierté »