L’AMVB doit prendre trois points

La sixième journée du championnat aura lieu samedi pour l’AMVB, qui dénombre six points au compteur. Suite à sa défaite à Épinal, l’équipe d’Ali Nouaour fera tout pour repartir du bon pied face à Strasbourg, qui ne compte qu’une seule victoire au tie-break face à la lanterne rouge (Beauvais).

Une défaite malgré tout 

Dans l’heure suivant le match, le coach assurait, malgré le résultat négatif, qu’il était satisfait de la performance qu’avait livrée ses joueurs. Il faut dire qu’ils avaient très bien commencé ce déplacement en remportant le premier set (21-25).

« Je leur ai dit cette semaine que j’étais relativement content de la prestation qui avait été faite à Épinal, confirme Ali Nouaour. Cependant, on a mis le doigt sur nos fins de set vraiment moyens. En effet, sauf durant le deuxième set où on prend une déculottée (25-15), on perd les deux suivants sur les fins de set. En particulier dans le troisième (26-24) où on a une balle de set. C’est un match qui reste pas mal mais, avec du recul, il ne nous a vraiment pas manqué grand chose pour aller au moins chercher un point au tie-break. Je suis donc satisfait, certes, mais c’est dommage d’être rentré bredouille. »

Les trois camerounais de retour ce samedi

Absents depuis la rencontre de l’AMVB face à Saint-Jean-d’Illac, le passeur Ahmed Mbutngam, le pointu Jean-Patrice Ndakim Mboulet et le réceptionneur-attaquant Didier Sali Hilé devraient faire leur grand retour ce week-end. Appelés pour rejoindre la sélection camerounaise, ils reviennent alors prêter main forte à leur équipe.

« Il semblerait qu’ils aient fait un résultat positif vers la qualification pour la coupe du Monde. Avec les filles ayant gagné la CAN, ils sont assez sollicités. Mes propres joueurs sont dans le flou mais m’ont promis d’être là pour le match de ce week-end. »

Le coach espère profiter d’au moins un entraînement en commun et d’un temps suffisant pour que leurs trois coéquipiers puissent leur raconter leur aventure. Cela dit, il pense démarrer le match avec l’équipe qui était là durant leur absence.

Autre bonne nouvelle : Peter Krizanovic s’est remis de sa blessure au doigt. « Plus de peur que de mal,« , rassure Ali Nouaour. En revanche, Milad Al Jaf aurait eu une douleur au niveau du mollet cette semaine et ne sait pas encore s’il jouera samedi.

Objectif : trois matches, trois victoires

« J’ai annoncé clairement aux joueurs qu’on avait trois matches avant la phase de retour (dont un en coupe). Nos camerounais seront de retour. Il y aura donc Strasbourg, Halluin et il nous faut trois victoires, déclare l’entraîneur. La quatrième voire la troisième place est en train de se jouer, les deux premiers se distinguant déjà. »

Avec cet objectif fixé sur ces trois prochains matches, le coach espère ainsi venir dépasser le PUC (à égalité de points avec eux) et idéalement Épinal (11 points). L’équipe d’lllac est quant à elle déjà sur une autre planète avec cinq victoires 3-0 sur cinq matches ! Halluin, deuxième avec 13 points, sera aussi un adversaire de taille.

« On était sur la voie de la guérison après notre victoire face à Beauvais et une belle prestation contre les troisièmes de la poule. Il faut maintenant confirmer et ça passe par une victoire à trois points contre Strasbourg, » soutient Ali Nouaour.

« Il faut se méfier » de Strasbourg

« Je les ai prévenus qu’il ne fallait pas qu’ils pensent avoir gagné d’avance ce match contre Strasbourg. Quand j’en parle autour de moi, ils perdent, certes, mais il faut se méfier. Ils sont en pleine progression.« 

En effet, Strasbourg a perdu deux sets 26-24 contre Illac, grand leader pour l’instant. Le coach rappelle que cette équipe était en Ligue B l’an dernier et a ainsi perdu pas mal d’effectif.

« Il faut le temps que la mayonnaise prenne avec seulement un ou deux anciens joueurs et une équipe recomposée à la va-vite. C’est une équipe qui est avant dernière mais ils vont venir chez nous en ayant en tête qu’ils ont leur carte à jouer. Ils ont deux bons centraux. 
Cela dit, nous avons les moyens. On va garder le système de jeu qu’on a pris lors de l’absence des camerounais en mettant l’accent sur le service.« 

La semaine prochaine, l’Amiens MVB prendra part à la coupe de France en se déplaçant à Villers-Cotterêt.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Roland Sauval – GazetteSports

Amiens Métropole Volley – Strasbourg Volley-Ball

Samedi 4 novembre, 20h, Gymnase la Paix

Arbitres : Fabrice Maillard, Sylvain Guertin

Amiens MVB : Quadrone, Mbutngam, Krizanovic, Al Jaf, Ndaki Mboulet, Hachemi, Carrat, Sali Hilé, Mocanu, Gendron, Lemere, Valdenaire

Entraîneur : Ali Nouaour

À lire aussi >>

VOLLEY-BALL : L’AMVB a malgré tout livré un beau combat