Les Gothiques ont su imposer un rythme et un contrôle de jeu pour dominer une équipe mal classée, sans jamais se faire peur. De quoi confirmer le mieux entrevu lors des dernières sorties amiénoises.

Contrôle total

Trois buts inscrits, seulement seize tirs subis, et jamais de frayeur sur le but d’Henri-Corentin Buysse. Face à Chamonix, Les Gothiques ont rendu une copie parfaite pour s’adjuger une victoire en temps réglementaire. « On a bien joué autant offensivement que défensivement, notait Mario Richer. Les joueurs se sont impliqués pendant toute la rencontre, et nous avons su profiter de nos chances. On a mieux joué que Chamonix ce soir ».

Malgré une rencontre qui pouvait s’apparentait au piège, les Samariens ont su se montrer impliqués jusqu’à la dernière seconde. « C’était un match difficile pour la concentration, avouait Jonathan Narbonne. On joue bien contre les grosses équipes, mais contre les équipes du milieu ou bas de tableau, il faut savoir rester concentré. On l’a fait ce soir. Il y a une amélioration visible de match en match ».

Si Amiens n’a pas réussi un festival offensif, son gardien ne s’en inquiétait pas outre-mesure. « Le quatrième but n’est certes pas venu, mais les attaquants ont fait le travail sur toute la patinoire, se satisfaisait Buysse. Quand l’on a senti que l’on avait le match bien en main, il n’y avait aucune raison de forcer. Spécialement dans la troisième période, où l’on a pu aussi s’économiser et souffler un peu plus ».

Lyon et Mulhouse, comme un déclic

Boostés par un week-end sur la route victorieux et cohérent dans le jeu, les Amiénois ont montré de vraies ressources mentales et un esprit d’équipe qui manquaient la saison passée. « On a de bons leaders, et un bon groupe de joueurs, confirmait Richer. Ca fait une grosse différence au niveau de l’équipe cette saison. Quand tu veux bâtir une équipe, tu veux des joueurs comme ceux que l’on a signés cet été ».

De son côté, Henri-Corentin Buysse ne niait pas l’importance de la victoire à Lyon. « Egaliser à une seconde de la fin et gagner derrière, ça a fait du bien à tout le monde, confiait le gardien. Cela a donné beaucoup de confiance et montré la force de caractère de notre équipe ». Un point de vue partagé par son capitaine. « Ce week-end a fait beaucoup de bien, ajoutait Narbonne. La victoire à Lyon avec ce scénario, c’était plaisant ! »

Les Gothiques ont su afficher un état d’esprit de battants, que le portier picard tenait à mettre en avant. « On répond toujours présent, en essayant de montrer du beau, terminait-il. On donne tout ce que l’on a à chaque fois. Nous mettons le plus d’intensité possible, en respectant les consignes du coach. Le groupe tourne très bien, il n’y a pas de « passagers », et c’est très important pour tout le monde ! »

Adrien ROCHER

Crédit photo : Léandre Leber – Gazette Sports

A lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques ont maîtrisé leur sujet