Sérieux et appliqués, les Gothiques ont parfaitement géré la réception de Chamonix pour confirmer les belles prestations du week-end passé.

Avance rapide

Les Amiénois étaient pressés de faire plaisir à leur public ! De retour après deux semaines hors du Coliséum, les joueurs de Mario Richer faisaient rapidement plaisir à leur public. Halley (1′) et Suire (3′) se montraient dangereux avant de voir ce même Suire, au rebond après un tir de West, ouvrir la marque (1-0, 6’36). Bien lancés, les Gothiques continuaient leur marche en avant lorsque Halley trompait Sabol (2-0, 9’40).

Un début de match solide pour les Samariens. « On a très bien commencé le match, confirmait Henri-Corentin Buysse. Nous les avons pris au sérieux, parce que ça avait tout du match piège. C’est une équipe qui se bat bien et qui venait d’accrocher Nice et Bordeaux ». Dominés par Amiens, les Chamoniards craquaient à nouveau d’entrée de deuxième période. Matima déviait une passe de Favarin et donnait trois buts d’avance (3-0, 23’06).

Deuxième blanchissage pour Buysse

Incapables de se montrer dangereux, les Savoyards devaient s’en remettre à Sabol pour éviter que Trabucco (29′ et 33′) puis West (34′) n’alourdissent le score. Le break était fait aussi bien dans le jeu qu’au score, et les Amiénois pouvaient alors relever légèrement le pied. « On a fait un très bon match, ajoutait Jonathan Narbonne. On a accompli un match de quasiment soixante minutes, en étant sérieux défensivement. Je pense que revenir à la maison et jouer devant nos supporters a aidé. Tous les joueurs étaient contents de revenir ».

En contrôle, les Gothiques offraient ainsi un deuxième blanchissage cette saison à Henri-Corentin Buysse. « Je ne suis pas habitué, ce n’est pas mon fort d’en faire, plaisantait le gardien. Mais il faut surtout féliciter mes coéquipiers. L’équipe a fait un travail extraordinaire devant moi, et si je pouvais avoir des matches comme celui-ci chaque soir, le hockey serait plus facile pour moi ». Nul doute que ses coéquipiers tenteront de reproduire la même performance à Grenoble avant une trêve bien méritée.

Adrien ROCHER

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazette Sports

AMIENS – CHAMONIX : 3-0 (2-0, 1-0, 0-0)

Le Coliséum, Amiens

Affluence : 3000 spectateurs

Arbitre : M. Bergamelli

BUTS : 1-0, Suire (assisté de West et Smach), à 6’36 ; 2-0, Halley (assisté de Romand et Smach), à 9’40 ; 3-0, Matima (assisté de Favarin et Giroux), à 23’06.

AMIENS : Buysse et Savoye (gardiens) ; Narbonne, Smach, Karmeniemi, Prissaint, Guillemain, Favarin ; Giroux, Halley, Matima, Kuralt, West, Romand, Da Costa, Trabucco, Suire, Marcos, Laakkonen, Coulaud. Entraîneur : Mario Richer.
CHAMONIX : Sabol et Darier (gardiens) ; Juha, Divis, Cerkovnik, Besson, Bruyas, Birbaum ; Rundgren, Erdugan, Goncalves, Gleveaun, Loizeau, Pulliainen, Biscard, Plaire, Andersen, Johnston, Fujerik, Tassery, Laplace. Entraîneur : Heikki Leime.