Interview de Chloé Bray du LAMVB
Dans le cadre du mois de l’engagement, nous vous proposons des interviews de jeunes en service civique dans des associations sportives de la métropole. Aujourd’hui, c’est au tour de Chloé Bray, engagée auprès de l’ALMVB.
Quel âge avez-vous ?

Je viens d’avoir 21 ans.

Depuis quand êtes-vous en service civique ?

Je suis en service civique depuis mi-septembre 2017.

Quelle formation avez-vous suivie ou suivez-vous ? Dans quelle situation étiez-vous avant de devenir service civique ?

Je suis actuellement en première année, en école d’infirmière. Avant cette entrée à l’école, j’ai suivi une prépa infirmière et avant j’étais volleyeuse professionnelle pendant deux ans (entre le bac et mon année de prépa).

Pour quelles raisons avoir démarché le club dans lequel vous êtes ?
J’étais déjà dans le club en 2013/2014 en Élite avec l’ancien club (ALMVB) et l’année dernière aussi, avant la dissolution et dépôt de bilan de ce même club. J’ai donc voulu reprendre du service afin d’aider le club à atteindre les objectifs fixés & d’apporter de la main d’œuvre. C’est un club familial, je ne me suis pas posée de question pour y revenir.
Quelles missions vous sont déléguées ? Qui vous forme (quelle place a-t-il/elle dans le club) ?

Je suis la coach de l’équipe première féminine du club, je suis aussi présente pour les entraînements des jeunes de moins de 11/13/15 et 17 ans. J’accompagne les équipes jeunes en matchs les week-ends.
Mon tuteur de service civique est Philippe Monnet avec qui nous mettons en place mon « planning ». Philippe est responsable de moi en tant que service civique (place dans le club).

Travaillez-vous tous les jours ? Comment s’organise votre semaine ?
Mes missions s’organisent en fonction de mes heures de cours. Le lundi, c’est l’entraînement des jeunes de 18 à 20h. Le mardi : entraînement de la première équipe féminine de 18h30 à 20h30 et intervention au collège Sagebien de 15h40 à 17h. Le jeudi, j’entraîne l’équipe première féminine 20h30 à 22h30.
Je prépare les entraînements de l’équipe première féminine (PRENAT). Cela me demande, en général, 40 à 45 minutes de préparation.
Et, tous les week-ends, les enfants jouent ainsi que l’équipe première féminine.
Avec mon tuteur, nous allons aussi mettre en place de la communication, photos, etc. afin de combler mon emploi du temps de service civique.

Cette expérience vous plait-elle ? Vous la recommandez ?

Oui cette expérience me plait, je suis tombée dans un bon club. Nous avons plein de choses à effectuer au sein du club car on redémarre de zéro. C’est enrichissant. Je la recommande.

Vous permet-elle de vous former pour votre futur projet professionnel ?

Je songe à passer mes diplômes d’entraîneur car, grâce au service civique, j’ai pris goût à entraîner. C’est gratifiant de voir les jeunes progresser grâce aux conseils donnés !

À lire aussi >>

SERVICE CIVIQUE : Interview de Mathilde Delhommelle de l’AAC Tennis

Gazette Sports est votre webzine sur l’actualité des associations sportives d’Amiens Metropole et ses alentours.