Premier match en coupe pour l’APH

À mi-parcours de leur première phase en championnat, l’APH comptabilise trois victoires, trois défaites et un nul. Le capitaine, Julien Richard, blessé, a assisté à ce nul (face à Hazeboruck) du banc, le week-end dernier. Il revient sur celui-ci et parle de leur entrée dans ce quatrième tour de coupe, samedi prochain, face à Compiègne (Nationale 2).

Que donne cette blessure ?

Au ressenti, je vais mieux. Je ne peux pas encore donner de date de reprise mais je le saurai bientôt.

Ce devait être frustrant d’assister au match de la semaine dernière, d’autant plus que vous connaissez des joueurs de l’équipe adverse…

C’était frustrant mais je suis content que le match se soit bien déroulé. Qu’on ait pu se rassurer sur nos performances et notre état d’esprit.

En tant que capitaine, vous êtes satisfait de ce nul ?

On peut être satisfait et déçu. J’aurais préféré une victoire, je pense qu’on avait les moyens d’y arriver. Mais vu la physionomie du match, ils (les joueurs d’Habzebrouck) auraient très bien pu gagner, aussi. Ils sont à +3 dans les cinq dernières minutes. C’est nous qui égalisons, on aurait très bien pu perdre aussi. Ce n’est pas un mauvais résultat parce que les Hazebrouckois ont bien joué aussi. C’était un beau match avec du suspens. On a retrouvé notre combativité qui était notre étendard ces dernières années. C’était important pour nous.

Ce samedi signe votre premier match en coupe, contre Compiègne : comment allez-vous l’aborder ?

C’est une équipe qu’on ne connaît pas trop. Je pense qu’ils auront fait un petit événement autour de ça, il ne faudra pas tomber dans le piège de leur ambiance. Il faut essayer de passer ce tour-là. Pour espérer recevoir de belles équipes et faire une belle fête, il faut se donner les moyens de l’emporter face à Compiègne, ce ne sera pas facile. C’est une bonne équipe qui a fait de bons résultats en début de saison. Je connais quelques joueurs et je sais que c’est intéressant. On va se concentrer sur ce match. L’an dernier, on s’est fait sortir au premier tour. Ça n’était pas la saison de la coupe ! On ne peut que faire mieux ou pareil, mais ce ne serait pas génial !

Compiègne est pour l’instant 10ème (sur 12) de sa poule avec trois défaites sur quatre matches. L’APH est, quant à elle, quatrième à égalité de points (14) avec Rouen. Julien Richard sera de nouveau sur le banc, ce samedi, pour donner de la voix et encourager ses coéquipiers.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

Compiègne Handball Club (Nationale 2) – Amiens Picardie Handball (Nationale 1)

Arbitres : Mathilde DUEE, Clémentine LECLERCQ

Composition à venir

Entraîneur APH : Pierre-Alain Lavilette

Samedi 28 octobre, 4ème tour de coupe de France, 20h30, Gymnase Tainturier

À lire aussi >>

HANDBALL : L’APH parvient à arracher le nul de justesse