Qui va gagner les Worlds ?

Nous sommes aujourd’hui dans la dernière ligne droite des championnats du monde de League of Legends. Les demies-finales, qui se dérouleront ce week end décideront des finalistes, et de la plus grande affiche e-sport de l’année. Gagner cette compétition, en plus des quatre millions de dollar de récompense, est l’apogée de la carrière de ces jeunes joueurs.

La Chine contre la Corée

Les deux pays majeurs (de l’e-sport) se retrouvent en demie-finale, avec deux affiches très serrées. La première, et la plus attendue verra les SKT T1 affronter RNG. Après un quart compliqué face aux européens de Misfits, SKT aura a coeur de gagner avec la manière. De son côté, RNG a battu les Fnatic dans un match assez simple pour une équipe qui se présente comme l’une des favorites du tournoi.

De l’autre côté de l’arbre de la compétition, ce sont les WE qui vont défier Samsung. Les Chinois, qualifiés après cinq parties contrel les américains de Cloud9 ont lutté pour passer. Même s’ils ont affiché un niveau de jeu excellent lors du Summer Split, on sent l’équipe baisser en niveau au cours de ce tournoi. Samsung en revanche, était en baisse de régime depuis le Spring Split. Les Worlds, et surtout ce duel face aux Longzhu Gaming, ont permis à la structure coréenne de montrer leur vrai visage. Les coéquipier de Crown vont devoir reproduire cette prestation pour prétendre à une place en finale.

SKT en grand favori pour gagner leur quatrième titre mondial ?

La tradition veut que dans les Worlds, 16 équipes s’affrontent et à la fin, ce sont les Coréens qui gagnent. Cette année, la Chine semble être un sérieux prétendant pour détrôner les machines à gagner que sont SSG et SKT. De plus, aucune des deux équipes coréennes n’a montré une parfaite domination depuis le début du tournoi.

SKT a perdu un match de poule, et s’est surtout fait très peur en quart de finale, frôlant l’élimination lors de la quatrième partie. L’expérience et l’histoire nous ont appris que qu’en BO5, SKT ne perd pas. Et plus l’enjeu monte, plus leur Midlaner légendaire Faker gagne en intensité. Reste à savoir si le reste de l’équipe parviendra à se mettre au même niveau que le Dieu coréen.

A lire aussi >>

E-SPORT : Revue des picks de la META

Crédit Photo : Lolesport – Riot Games – Graphisme : GazetteSports.fr