Bryan Rigaux sur les traces de Christopher Sebire

Pour son premier combat professionnel à Amiens, samedi dernier, dans la salle du Coliseum, Bryan Rigaux a fait une excellente impression.

Il a, en effet, nettement distancé aux points, sur la distance des quatre reprises, son adversaire serbe Milenkovic. Même s’il estimait qu’il aurait pu mieux faire, Bryan se montrait plutôt satisfait de sa prestation.

« Je me sentais bien, même si physiquement, il me manquait un petit quelque chose. J’ai tenu toutefois à terminer proprement le combat. J’aurais dû mieux faire et c’est mon petit regret. »

Dans la vie, Bryan Rigaux n’est autre que le neveu de Christopher Sebire. On imagine facilement que l’aîné a donné l’envie au cadet de faire de la boxe. Bryan a ainsi voulu suivre son oncle Christopher.

« Cela fait huit ans que je pratique la boxe. Tout petit, Christopher m’emmenait dans les salles de boxe. Ma mère ne voulait pas que je pratique ce sport qu’elle estimait violent. Mais elle a fini par dire oui, car elle voulait que je me canalise un peu à l’école. Depuis je n’ai pas arrêté », confie-t-il.

« J’ai disputé une quarantaine de combats amateurs. Je suis aujourd’hui licencié à Amiens. J’ai été satisfait de l’accueil du public et j’espère que je vais boxer bientôt. Il faut que j’apprenne ce métier car j’entends me consacrer désormais pleinement à la boxe. »

Lionel Herbet

Bryan Rigaux avec son nouvel entraineur Jérôme Fouache –
Crédit photo : Lionel Herbet – Gazette Sports

A lire aussi >>

BOXE : Christopher Sebire a toujours de l’ambition

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.