Toulouse n’a « pas d’autre choix que de gagner »

Fondateur du site LesViolets.com, Jean-Baptiste Jammes s’est prêté au jeu de l’interview afin de présenter la formation entraînée par Pascal Dupraz avant la rencontre Toulouse-Amiens, ce samedi. Entretien.

Comment jugez-vous le début de saison du TFC ?

Le début de saison n’est pas rêvé pour de nombreuses raisons. Le mois d’août avait été moyen-plus, on a perdu à l’extérieur contre Monaco (3-2) et Paris (6-2) en inscrivant deux buts à chaque fois. A domicile, on gagne nos deux matches contre Montpellier (1-0) et Rennes (3-2). La fin du mercato est plutôt intéressante puisque l’on prend Imbula et Gradel. Malheureusement, le mois de septembre a été catastrophique. Nous faisons un vieux 0-0 à Troyes, on enchaîne avec une défaite dans le derby de la Garonne (0-1), un match où on a une seule occasion contre l’OM (2-0) et un match nul contre Guingamp (1-1). Sur ce dernier match, le TFC s’est un peu réveillé mais c’était difficile de faire pire. Il est vrai que l’on a affronté des équipes européennes, le TFC a très certainement eu le calendrier le plus difficile depuis le début de saison mais cela n’excuse pas tout.

Et Pascal Dupraz commence à être pointé du doigt…

Les critiquent arrivent et la confiance s’effrite autour de lui. Il y a un vrai manque de jeu, on ne se procure pas assez d’occasions, on marque très peu de buts et l’équipe ne produit aucun spectacle. Pascal Dupraz a sauvé le club et il pourra toujours utiliser cet argument. C’est une réussite, on gardera toujours ce maintien en mémoire mais maintenant on attend autre chose. La communication a fait rire au début, Toulouse est un club où le président communique très peu. Dupraz a apporté de la fraîcheur et a fait parler du club partout en France. Maintenant, les conférences de presse font moins rire, les résultats ne sont pas là et le Stadium se vide. On ressent une certaine forme de lassitude. C’est d’autant plus frustrant que l’effectif est de qualité et qu’il y a les moyens pour jouer la première partie de tableau. Malheureusement, Toulouse et Dupraz ne parviennent pas à franchir ce cap. Ensuite, certains choix ne sont pas compris par les supporters, à l’image du changement de capitaine. Il y aurait eu une altercation verbale entre Christopher Jullien et Pascal Dupraz après le match contre l’OM. Ce dernier dément mais le changement de capitaine a quand même eu lieu. Finalement, Issa Diop a récupéré le brassard de capitaine. Si les supporters ne s’opposent pas à ce qu’il porte le brassard, le timing pose question.

Toulouse est supérieur à cette équipe d’Amiens

Cela dénote-t-il d’un manque de cadres dans le vestiaire toulousain ?

Je ne pense pas. Depuis son arrivée au club, Pascal Dupraz avait annoncé qu’Issa Diop récupérerait le brassard de capitaine. C’est un mec du club, il est très talentueux et il va terminer dans un très grand club. L’an dernier, il est vrai que le TFC a manqué de leaders mais le recrutement a été fait en conséquence, cet été. Yaya Sanogo vient d’Arsenal, même si l’expérience était négative, elle doit lui permettre d’aider le club. Yannick Cahuzac était capitaine à Bastia, il est donc en mesure d’apporter de l’expérience et surtout du charisme. Max-Alain Gradel et Gianelli Imbula reviennent d’Angleterre et doivent se relancer. Ils ont déjà connu le haut niveau avec Saint-Etienne et Marseille, ce sont à leur manière des joueurs d’expérience.

Face à Amiens, Toulouse n’a pas le droit à l’erreur…

Pour le moment, Toulouse se cache derrière son calendrier pour expliquer son classement. A domicile et face à Amiens, il n’y a plus la moindre excuse et Toulouse n’a pas d’autre choix que de gagner. Sur le papier, Toulouse est supérieur à cette équipe d’Amiens. Le besoin de gagner est réel et aucun autre résultat qu’une victoire n’est envisageable dans le camp toulousain.

Quel regard portez-vous sur le début de saison de l’Amiens SC ?

Avant tout chose, j’ai vibré lors du multiplex de la montée d’Amiens. Je me suis revu, un an plus tôt, à Angers quand le TFC se maintient à la dernière minute à l’extérieur. Je tiens à féliciter Amiens d’être parvenu à monter en Ligue 1. C’est une bonne chose que les petits clubs, sans être péjoratif, puisse encore accéder à ce championnat. Depuis l’arrivée de Christophe Pelissier et d’Olivier Lagarde, j’ai une certaine tendresse pour le club d’Amiens. Le cas du Luzenac a marqué toute la région, on se félicite donc de voir Pelissier, Lagarde et certains anciens joueurs de Luzenac réussir aujourd’hui avec Amiens. Cela suscite une certaine frustration car on peut se dire qu’il y avait vraiment quelque chose à faire du côté de Luzenac. Leur parcours est superbe jusqu’ici, Amiens n’est pas dans la zone de relégation alors que tout le monde les voyait bon dernier. C’est déjà une satisfaction pour le club. C’est certain qu’Amiens va galérer cette saison mais cela ne veut pas dire qu’ils sont condamnés d’avance. Loin de là.

Il pourrait se laisser séduire par […] Christophe Pelissier

Le nom de Christophe Pelissier est-il évoqué comme possible successeur de Pascal Dupraz dans un futur plus ou moins proche ?

C’est le type d’entraîneur qu’Olivier Sadran peut aller chercher. C’est un homme de la région, il est très attaché à celle-ci. Je pense que ça peut être un petit Alain Casanova et ça plait à Sadran. Ce dernier avait approché Casanova pour un retour avant de choisir Dupraz. Il n’a pas totalement abandonné l’idée de faire un jour revenir Casanova mais il pourrait se laisser séduire par le renouveau que représente Christophe Pelissier. En tout cas, je n’ai pas envie de me dire que cela va se terminer avec Dupraz, cela voudrait dire que nous avons fait une saison très moyenne. Est-ce que le TFC n’a pas besoin d’un entraîneur très médiatique comme Dupraz ? Je ne sais pas. Je pense qu’il a encore quelque chose à apporter au TFC. Cependant, s’il est amené à partir, je pense que Pelissier sera en tête de liste. L’histoire serait belle.

Un pronostic ?

3-0. Je pense qu’Amiens peut avoir une chance à saisir s’ils parviennent à déstabiliser Toulouse d’entrée. Par contre, si notre potentiel offensif – notamment Andy Delort – se réveille, ça peut faire mal pour Amiens.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi >>

FOOTBALL : Dupraz-Pelissier, destins croisés

Crédits photo : TFC.info 




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.