Des « anomalies » au niveau des barrières du stade de la Licorne

L’enquête en flagrance pour « violences involontaires », ouverte suite à l’effondrement de la barrière de sécurité au pied du parcage visiteurs du stade de la Licorne, a permis de déterminer que des anomalies existaient au niveau du système de fixation des barrières. Explications.

L’ensemble du stade est concerné

Alain Gest avait annoncé, hier, lors de la conférence de presse organisée à la préfecture de la Somme que le procureur de la République, Alexandre de Bosschère, allait rendre les premières conclusions de l’expertise commandée par le parquet. Celles-ci sont formelles et évoquent « des anomalies dans les modalités de fixation de la barrière métallique » à l’origine de l’arrêt prématuré de la rencontre Amiens-Lille, le 30 septembre dernier. Ces anomalies ont également été constatées sur les autres barrières du stade et concernent les fixations des barrières sur le béton mais également la solidarisation des barrières entres elles.

Le parquet a ajouté avoir ouvert une information judiciaire contre X. Les conclusions définitives seront fournies par l’expert mandaté, placé sous l’autorité de deux magistrats instructeurs saisis par le procureur de la République, dans un rapport final en cours d’élaboration. Celui-ci permettra de faire toute la lumière sur l’origine de l’accident et de déterminer le degré de responsabilités des différents acteurs concernés par l’instruction. Amiens Métropole dispose de cinq semaines pour mettre le stade de la Licorne en conformité afin de pouvoir accueillir Monaco, le 18 novembre prochain. Une vraie course contre-la-montre est lancée.

Romain PECHON

Le communiqué du procureur de la République :

« Les premières constatations effectuées par l’expert et les enquêteurs ont révélé des anomalies dans les modalités de fixation de la barrière métallique dégradée, de même que dans celles des barrières identiques installées dans le stade. Selon les premiers éléments fournis par l’expert, ces anomalies portent en particulier sur les fixations des barrières sur le béton et sur la solidarisation des barrières entre elle. Ces premiers constats seront complétés et précisés par l’expert dans son rapport, après examen de la documentation technique à sa disposition. »

Le communiqué d’Alain Gest, président d’Amiens Métropole : 

« Le procureur de la République d’Amiens a publié un communiqué à l’attention de la presse faisant état des premières constatations effectuées par l’expert et les enquêteurs concernant l’incident survenu le 30 septembre dernier au stade de la Licorne. Ce communiqué confirme simplement l’information donnée dans une lettre adressée par lui-même à la Ligue Nationale de Football, la Fédération Française de Football, aux clubs d’Amiens et de Lille et à Amiens Métropole. Dans son courrier, il indiquait qu’un rapport d’expert serait rendu d’ici environ trois semaines. En l’état actuel des choses, à savoir les résultats d’une enquête préliminaire, nous ne pouvons qu’attendre les suites des investigations et accéder ainsi aux éléments d’expertise. »

A lire aussi >> 

FOOTBALL : Le bus offert aux abonnés pour Amiens-Bordeaux

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr




  • Laisser un commentaire