HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques sont dans les temps

0
64
Crédit Photo : Roland Sauval - Gazette Sports

Les Gothiques sont dans les temps

Cinq victoires pour six défaites et seize points pris en onze matches, pour ne pointer qu’à six points du top 4. Pour les Gothiques, le bilan n’est pas exceptionnel, mais les Amiénois sont dans leurs temps de passage. Ceux d’une équipe grandement remaniée cet été, mais qui va tout faire pour jouer les trouble-fêtes.

Du très bon…

Pourtant la tâche ne s’annonçait pas facile pour le duo Mario Richer-Anthony Mortas. Avec seize départs pour quatorze arrivées initiales, les Gothiques avaient entrepris une nouvelle grande lessive. Mais, contrairement aux autres années, la mayonnaise a pris rapidement cette saison.

Deux beaux succès sur les trois premières rencontres, 5-0 contre Angers et 4-1 contre Strasbourg, seulement « ternie » par une courte défaite en terre spinalienne. Les débuts prometteurs se sont également confirmés contre les grosses équipes. Rouen, Grenoble et Bordeaux ont tous été poussés dans leurs derniers retranchements lors de leur venue au Coliséum. « J’ai le sentiment que contre les grosses équipes, on fait des gros matches parce que l’on joue simple et que l’on travaille fort », note Kevin Da Costa, une des nombreuses recrues de l’été.

Si Amiens n’est pas encore considéré parmi les favoris cette saison, il devient, néanmoins, un sérieux outsider au top 4. Il faudra pour cela, un peu plus de constance dans la performance.

…Et des déceptions

En effet, le « mal Gothique », si l’on peut l’appeler ainsi, frappe encore cette saison. Capables d’élever le niveau de jeu face aux meilleures équipes du championnat, les Amiénois manquent de constance face aux plus petits calibres de Ligue Magnus. « Contre des équipes supposées plus faibles, il y a un peu plus de relâchement, concède Da Costa. On tente des jeux trop compliqués. Au final, ça nous dessert parce que ça permet aux autres équipes de se mettre dans le match. »

Ainsi, les Gothiques ont déjà lâché des points à Nice ou Epinal, des équipes qui sont de leur niveau. Les Amiénois ont également eu de grosses difficultés à s’imposer contre Mulhouse et Chamonix. « Si l’on jouait de la même manière à chaque match, on en gagnerait plus, ajoute Da Costa. Ca commence à rentrer petit à petit dans l’esprit de tous les joueurs. Mais on doit se concentrer sur nous. »

Les joueurs de Mario Richer ont en tout cas les armes pour bousculer tout le monde et se faire leur place dans le Top 4. Il ne manque plus qu’un peu de régularité pour qu’Amiens revienne, enfin, sur le devant de la scène.

Adrien ROCHER

A lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques ne l’ont pas volé

Crédit Photo : Roland Sauval – Gazette Sports




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.