Le grand retour de Sarah Nahim

Après une longue absence des terrains, Sarah Nahim a démontré qu’elle était déjà la patronne de l’ASC.

Quel plaisir de revoir, avec le maillot de l’Amiens SC, Sarah Nahim ! Elle est de retour au club après une escapade du côté de Rouen puis très brièvement de Beauvais. Mais en revenant cette saison à l’ASC, Sarah a démontré qu’elle aimait le club. Au-delà de ce côté sentimental, ce qui fait surtout plaisir, c’est le fait que Sarah, redevenue la grande Sarah, a, d’emblée imposé sa marque de fabrique.

Quand elle jouait à l’ASC voici quelques saisons, elle était déjà la patronne de l’équipe. Mais, après la grave blessure dont elle a été victime, on pouvait se demander si elle serait  en mesure de retrouver son meilleur niveau après son long repos forcé. « Je suis satisfait de son retour, assène son entraineur Hicham Andasmas. Si je l’ai fait jouer à Dainville, en coupe de France, c’est que j’estimais qu’elle était prête. Elle a joué dans l’axe central et elle a surtout su s’adapter au combat imposé par nos adversaires ».

Sarah a même marqué un but comme elle l’avait fait une semaine plus tôt avec l’équipe réserve. La voilà donc relancée pour le plus grand bien de son équipe. Et de rappeler  cette vilaine période : « J’ai d’abord eu une pubalgie. C’était en mars dernier et j’ai dû m’arrêter durant six mois. Durant cette période, j’ai vu bien sur les kinés mais aussi des spécialiets, des ostéos mais aussi j’ai passé des IRM, échographies, examens des adducteurs etc.. J’ai évidemment douté et je me suis demandé si je ne devais pas arrêter. Mais j’ai été bien soignée par le Dr Carpentier et j’ai été bien remise sur pattes ». Sarah n’aura finalement joué que 2-3 matches avec Beauvais. »

A 27 ans, Sarah s’est donc logiquement interrogée sur son avenir d’autant que sa carrière professionnelle faisait qu’elle revenait sur Amiens. « Je n’avais vraiment plus envie de faire de la route pour les matches. Je reviens à Amiens et je commence à connaitre tout le monde et mon rôle sera de canaliser les jeunes ».

Sarah entend se relancer y compris au plan professionnel puisqu’elle n’est plus éducatrice mais elle a intégré la Société Intersport dont le président n’est autre que Bernard Joannin dont on espère qu’il pourra prochainement venir assister à un match.

Lionel HERBET

Sarah Nahim (au centre) saute pour gagner un ballon aérien. Crédit photo : Lionel HERBET – GazetteSports.fr

 




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.