Une dernière classique de haut niveau

Rarement une épreuve cycliste de haut niveau n’a été aussi passionnante à suivre que ce Tour de Lombardie qui a vu, samedi dernier, la victoire incontestée et incontestable de l’Italien Vincenzo Nibali. La chaine l’Equipe qui retransmettait en direct la course doit être remerciée. Le cyclisme est sorti grandi au terme de cette dernière grande épreuve de l’année avec un final à couper le souffle.

Nibali et Pinot : un combat de boxe ? 

Sur un ring, nous avons deux hommes qui s’affrontent et ne se font aucun cadeau. Sur les routes de Lombardie, près de Côme, là aussi le spectacle a été de haute lignée. Il est vrai que les organisateurs avaient décidé de réinstaller en fin de parcours, le mur de Sormano qui avait été imaginé, voici un demi siècle, par l’organisateur de l’épreuve. Ce M. Torriani en avait marre que ce Tour de Lombardie se termine à chaque fois par un sprint massif. En remettant au gout du jour ce mur de Sormano, comportant des pentes allant jusqu’à 22%, il durcissait évidemment la course et rendait dès lors impossible une arrivée au sprint.

C’est ce qui s’est effectivement produit et au terme d’une fin de course magistrale, Nibali s’est imposé. L’Italien et Pinot ne se sont fait aucun cadeau dans la pente ascendante mais Nibali s’est ensuite imposé en descente, son point fort. Habituellement, la différence s’opère dès que la route s’élève. Cette fois, Nibali qui est un véritable artiste mais aussi un descendeur hors pair, est parvenu à distancer Pinot qui a pourtant tout donné.

Un final époustouflant

Le drame a même été présent avec cette impressionnante chute en direct du Belge Laurens De Plus qui a réussi un vol plané de haut niveau et qui s’est soldé à l’arrivée par de simples égratignures. Ce Tour de Lombardie a donc été un véritable monument de la saison et Nibali qui l’a emporté devant les siens, a prouvé qu’il était bel et bien, un des meilleurs coureurs professionnels au monde. Il possède également un superbe palmarès puisqu’il a remporté les trois grands Tours (France, Italie et Espagne).

Au-delà de ce duel extraordinaire entre Nibali et Pinot, il nous plait de saluer la bonne performance d’ensemble des coureurs français, notamment Julian Alaphilippe qui finira bien par en gagner une belle, Alexis Vuillermoz. Soit trois Français dans les dix premiers.

Lionel HERBET

A lire aussi >>

CYCLISME : Ne comparons pas Chris Froome à Bernard Hinault ou Jacques Anquetil

Crédits Photo : @RCS Sports




  • Laisser un commentaire