Du sang, des larmes, une rédemption pour l’Europe dans ces groupes des Worlds 2017 ?

L’Europe tremble lors de cette première partie de la phase de groupe des championnats du Monde de League of Legends. Il aura fallu attendre la 3ème journée, et une victoire des Misfits pour entrevoir la lumière dans cette spirale négative. Retour sur cette première phase de groupe.

La Corée loin devant …

Ils étaient attendus, ils sont venus et ont vaincu. Démontrant une macro largement hors de portée des autres équipes, les Coréens s’imposent comme les grands favoris de la compétition. SKT T1 et Longhzu en particulier se sont mis en avant. A l’aise sur plusieurs styles de jeu, les finalistes de la dernière LCK ont su répondre aisément à leurs adversaires et terminent à ce stade de la compétition premiers de leur groupe avec un 3-0 au classement.

Mis à part Samsung qui s’est incliné lors de leur rencontre face à RNG, les équipes coréennes devraient passer ce premier tour. Il semble même qu’une nouvelle fois les trois équipes qualifiées se retrouvent en quart de finale.

… l’Europe à la traîne ! 

L’Europe est partie sur des très mauvaises bases : chacune des équipes a échoué lors de sa première rencontre. G2 affrontait Samsung, l’échec était donc attendu. G2 n’a pas démérité, mais l’écart était trop important. Ils ont triomphé de Fenerbahçe sans difficulté, avec une perfect game (8-0) avant d’échouer face à RNG.

Dans le groupe B, Fnatic affrontait les Gigabyte Marines. Les chouchous de l’Europe se sont fait cueillir à froid. Par une tactique très early game basée sur le swap lane, ils ont détruit Soaz, capitalisant sur les objectifs très rapidement. Les joueurs FNC n’ont jamais réussi à remonter l’avantage laissé aux vietnamiens, et se sont donc inclinés.

Cette tendance a continué sur l’ensemble de leurs matchs, FNC termine cette première phase de poule dernier de leur groupe avec un cinglant 0-3 au compteur. La game contre Immortals est particulièrement symptomatique du malaise. En témoigne la dernière action qui montre Rekkles très tendu et obligé de prendre des risques incompréhensibles pour tenter de tirer son équipes vers le haut.

De leur côté, les Misfits ont réussi à briller. Malgré une défaite d’entrée face à WE, ils ont réussi à vaincre FW et TSM. Le groupe D est le plus ouvert, en témoigne trois équipes qui sont à 2-1 au score. Très nettement, c’est le carry AD Hans Sama qui porte son équipe. Le joueur français se retrouve à la 7ème position du classement des KDA. Il montre pour sa première participation aux Worlds qu’il a le potentiel pour s’imposer au plus haut niveau.

NA et Chine : gap is closing dans cette phase de groupe ? 

En comparaison avec l’Europe, deux régions surprennent, ou du moins arrivent à un niveau auquel elles candidataient depuis plusieurs années. Les chinois et les américains défendent leurs couleurs au sein de l’élite. Les trois équipes NA ont réussi de très bon 2-1, tandis que la Chine se retrouve avec deux premiers.

Avec les mastodontes dont dispose RNG, il n’est pas surprenant de les voir jouer à ce niveau. Leurs trois joueurs majeurs sont premiers au classement des KDA. Ming est le grand gagnant, puisqu’il n’est toujours pas mort en trois parties et comptabilise 33 assists. Si ces équipes continuent sur ce rythme, elles vont rejoindre les quarts-de-finale avec un tirage favorable.

A partir de jeudi, la suite de la compétition va définir qui passera au tour suivant. Cette deuxième phase s’annonce palpitante, et les équipes européennes auront à cœur de prendre leur revanche !

E-SPORT : Nos pronostics pour les Worlds !