FOOTBALL : « Le moment ou jamais » de se relancer pour l’ACA

Pour ce 5ème tour de Coupe de France, l’AC Amiens affronte, dimanche, l’équipe nordiste d’Escaudain USF.

Retour sur le match contre Poissy

Samedi dernier, l’ACA mettait fin à la mauvaise passe (trois matches sans victoire) qu’elle traversait en remportant son duel contre Poissy (1-0). Alors qu’ils attendaient depuis longtemps un match à la maison, le coach revient, avec du recul, sur ce match : « Il y a des matches où les trois points sont les bienvenus et ce match là en fait partie. Sur le contenu, on n’a pas été exceptionnel. Mais, comme je le pensais, on a un attaquant à qu’il ne faut pas quinze occasions pour marquer, contrairement aux années précédentes. On a une vraie occasion, il (Diawara) la met au fond. De plus, on est solide défensivement et ça fait toute la différence. Poissy était une belle équipe avec de bonnes intentions. Donc c’était vraiment bien de prendre trois points face à une équipe comme celle-là. C’était bon et c’était le moment ou jamais ».

Dans l’attente d’une nouvelle série positive

Ce sera le second match de la saison en coupe de France pour l’AC Amiens. Une formation qui aimerait, bien évidemment, faire aussi bien que pour son premier match (8-0). Est-ce cette victoire qui a permis à l’AC Amiens de prendre un nouveau souffle en championnat ? L’entraîneur préfère ne pas se prononcer pour le moment : « C’est le temps qui nous le dira. Il faut attendre une nouvelle série de victoires pour le découvrir : on avait gagné nos trois premiers matches suivi par une série de trois matches sans victoire, il faut maintenant attendre deux, trois matches pour vérifier cette théorie. Si, en revanche, on n’est pas capable de passer d’un mode à l’autre, on peut le payer très cher ».

Se qualifier en coupe, qu’importe la façon

Ils sont sur le point d’affronter une équipe de niveau régional mais Azouz Hamdane reste fidèle au discours qu’il a toujours tenu en ce qui concerne la compétition de la coupe de France. « L’idée, c’est de se qualifier. Tout le reste est anecdotique. Il ne faut pas tomber dans le panneau en se disant : « on va aller se rassurer là-bas, en mettant tant de buts ». Un match de coupe ne ressemble jamais à un autre. L’appétit vient en mangeant. Il faut aller se qualifier, n’importe comment, à Escaudain. C’est le seul objectif ».

Des absences pénalisantes mais palliées

Le coach tente toujours de combiner avec une équipe à l’effectif réduit à cause de blessures qui, malheureusement, s’éternisent. « C’est forcément pénalisant d’avoir ces absences, admet Azouz Hamdane. Déjà, quand ils sont là, on est l’une des plus mauvaises attaques. Mais, ce dont je suis fier, c’est qu’on reste solide défensivement. On a vraiment un plan B et, s’ils sont là, on est capable de produire un petit peu plus de jeu. Ce qui nous permet d’être à cette place là c’est notre excellente défense : la meilleure de France en CFA ». En effet, l’ACA n’a pris que deux buts depuis le début de saison !

Si bien que l’entraîneur pense garder la même composition dimanche que celle contre Poissy. « Les blessés s’entraînent avec nous, mais sont encore trop limités. Je préfère ne pas prendre de risques. Je prendrai les joueurs les plus compétitifs et ça laissera la place aux petits jeunes de leur donner du temps de jeu. C’est eux qui seront reconduits, ce week-end. J’étais content de leur prestation de samedi dernier. En ce qui concerne les blessés, ils ne reviendront que s’ils sont prêts physiquement pour jouer mais surtout bien jouer ».

Escaudain USF – Amiens AC

Dimanche 8 octobre, 15h

AC Amiens : Adrien, Milville, Martinez, Bellaid (cap), Villiers – Ba, Diallo, Zobiri, Diawara, Isambart, Tagaye, Chemin

A lire aussi >>

FOOTBALL : L’AC Amiens assure l’essentiel !




  • Laisser un commentaire