HEPTATHLON : Marie Collonvillé « J’ai longtemps attendu ce moment »

A deux reprises, Marie Collonvillé a participé aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004 (elle termine 7e de l’heptathlon) et Pékin en 2008 (12e) et logiquement, elle aurait dû participer à ceux de Sydney. Mais pour 31 points, elle manquait les minimas et ne fut pas repêchée.

La grande championne amiénoise de l’heptathlon, sociétaire le plus souvent dans sa carrière du club de l’Amiens UC, était évidemment présente, lors de la soirée à Mégacité Amiens de présentation de la nomination de Paris par le CIO pour 2024.

« J’attends un heureux événement pour la fin de l’année »

Quand on lui demande si elle fait encore un peu de sport, Marie attire notre attention. Elle a pris un peu de poids et dit-il avec un large sourire : « j’attends un heureux événement pour la fin de l’année ». Et puis, elle donne son avis d’athlète sur les J O de Paris.

Pour elle, c’est un événement exceptionnel : « On est passé du stade de la candidature au projet olympique. J’ai longtemps attendu ce moment. Et bien sur, que j’aurais aimé pouvoir participer aux Jeux à Paris. Peut-être pourrais je y être en tant que bénévole mais il faudrait que je puisse me mettre en disponibilité. C’est un projet qui me plait parce qu’il ne repose pas sur le business comme cela se faisait ces dernières années. On reprend les valeurs du sport avec le respect et le partage. Nous allons vivre des choses très fortes ».

 « Oui, je vais me remettre au sport et surtout courir»

La pratique du sport, eh bien, elle y pensera au début de l’année prochaine. Mais c’est juré, elle ne fera plus comme jadis dans son petit village de Monsures près de Conty, lorsqu’elle s’amusait à traverser la rivière avec l’aide de bouts de bois pour faire comme au saut à la perche. Une discipline qu’elle aimait beaucoup.

Lionel Herbet

Gazette Sports est votre webzine sur l’actualité des associations sportives d’Amiens Metropole et ses alentours.

Laisser un commentaire