HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques dos au mur

Si l’heure n’est pas à la crise chez les Gothiques, il est encore bien trop tôt dans la saison pour cela, la situation s’est compliquée sur les derniers matches. Opposé au promu mulhousien demain, Amiens n’a pas le droit à l’erreur s’il veut rester dans le Top 8.

Panne offensive

Trois défaites, dix buts encaissés pour seulement quatre marqués. Le bilan des trois derniers matches Amiénois n’est clairement pas flatteur avant d’affronter Mulhouse et ses deux anciens Gothiques, Kevin Hecquefeuille et Axel Rioux.

Alors qu’Amiens avait marqué neuf fois sur ses trois premières rencontres, l’offensive semble en panne sur les dernières sorties. Mario Richer ne s’explique pas vraiment ce manque de buts : « Si on pouvait expliquer le manque de réussite offensive, on ferait tout pour le changer, déclare le coach. On n’a pas eu beaucoup d’occasions de buts. On doit aller au but, on doit payer le prix devant la cage et on ne le fait pas assez ».

Manque d’intensité

Toutefois, Romain Bault semble avoir un élément de réponse pour remettre les Gothiques sur de bons rails : « On doit remettre de l’intensité, ce que l’on a pas assez fait contre Lyon, explique le défenseur. Sur les derniers matches, on n’a pas vraiment joué notre jeu ». Il faut donc oublier la mauvaise prestation de mardi soir, pour repartir de l’avant.

En effet, les Amiénois ont été dépassés par des Lyonnais bien plus entreprenants. Les partenaires de Tommy Giroux devront réagir face aux Scorpions, en réalisant un match plein : « On doit se présenter et jouer 60 minutes, sinon on ne peut pas y arriver, prévient Mario Richer. On ne peut pas gagner en ne jouant qu’un demi-match ».

Mulhouse en quête de repères

Face à eux, les Scorpions réalisent un début de saison en dents de scie. Pourtant capables de s’imposer contre Gap, ou de pousser Lyon en prolongations, les Scorpions se retrouvent avant-dernier avec 5 points en sept rencontres. Les Gothiques devront surtout se méfier du duo Rehus-Treille. Après une saison en demi-teinte du côté de Rouen, Treille est actuellement meilleur buteur et meilleur compteur du championnat, et les compères offensifs ont inscrit dix des seize buts alsaciens.

Cependant, face à l’une des pires défenses du championnat, les Gothiques ont les moyens offensifs pour s’imposer. Amiens a les armes, il ne reste qu’à les utiliser alors qu’une victoire pourrait relancer une belle dynamique.

Adrien ROCHER

 

AMIENS – MULHOUSE

Septième journée de Ligue Magnus

Vendredi 29 septembre, à 20h

Le Coliséum, Amiens




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.