FOOTBALL : Gens qui rient, gens qui pleurent…

Si l’Amiens SC s’est « promené » face à Pont-Sainte-Maxence (14-0), le derby entre l’ESC Longueau et l’Amiens Portugais a préservé le suspens. Avant que le premier nommé ne s’illustre lors du « money time ».

Plus réaliste, l’ESC Longueau s’offre le derby

Face aux « voisines » de l’Amiens Portugais, les demoiselles de Sébastien Héreau ont su (habilement) attendre leur heure. Validant leur billet pour le deuxième tour de cette coupe de France à… trois minutes du terme.

LONGUEAU (Stade des Platanes). – ESC Longueau (R1) bat Amiens Portugais (R1) 1-0 (0-0) Arbitre : M. Charlet. Temps ensoleillé. Bonne pelouse.

But pour Longueau : Flamant (87e)

LONGUEAU : Raingeval ; Demay, Perrier, Santerre, Smeuck, Kuzmiak, Matifas, Hereau, Degrez, Flamant, David, Gadiou, Kikou.

« Au lendemain de la gifle survenue en ouverture de championnat à Lillers (5-0), nous avions à cœur de réagir. Ce tour de coupe, à la saveur de derby de surcroît, offrait cette possibilité. Tout n’a pas été parfait, Amélie Raingeval nous a d’ailleurs apporté un précieux coup de main en se révélant déterminante dans les buts mais l’essentiel est acquis. Nous continuons cette aventure tricolore avec un groupe en pleine mutation. Les filles ont besoin d’apprendre, de gagner notamment en maturité, mais s’appliquent à jouer au ballon. Certes, nous avons connu des situations délicates, difficiles même  avant de savoir exploiter l’une des rares belles opportunités face à un rival il est vrai contraint d’évoluer en infériorité numérique durant près d’une mi-temps.

Au-delà du résultat, cette qualification récompense l’abnégation d’un effectif qui puisse sa force dans les termes solidarité, humilité et courage. Un état d’esprit dont il faudra constamment s’inspirer pour valider notre maintien, objectif avoué cette saison » exprime Sébastien Hereau, entraîneur d’une formation de l’ESC Longueau. Dont la satisfaction était toutefois atténuée par la blessure de Margot Demay, dont « l’entorse du genou devait l’éloigner des terrains pendant au moins trois semaines »

De son côté, son homologue d’Amiens Portugais Hacène Kichou ne parvenait pas (vraiment) à dissimuler son amertume : « Nous sommes tombés dans le piège tendu par notre hôte ! Sur une pelouse aux rebonds parfois facétieux, nous avons eu la maîtrise du jeu sans réussir à concrétiser. A plusieurs reprises, les filles ont eu l’opportunité mais elles se sont heurtées à une gardienne en état de grâce. Une inefficacité que nous payons cash en fin de rencontre… C’est ainsi mais j’admets que c’est rageant. »

Sortie prématurée pour une troupe qui espérait s’enivrer de cet esprit coupe. Et qui va dorénavant se tourner vers l’épreuve Haut de France pour (re)découvrir l’adrénaline de ces duels couperet.

L’Amiens SC en toute décontraction

Opposées à Pont-Sainte-Maxence, un adversaire hiérarchiquement inférieur, courageux certes mais évoluant un sérieux ton en dessus, les protégées de Hicham Handasmas ont fait l’ouvrage. Éclaboussant d’aisance, à l’image d’Océane Follain, auteur de cinq buts, les amiénoises signent un « score fleuve »

AMIENS – Stade de Montières. Amiens SC (R1) bat Pont-Saint-Maxence (R2) 14-0 (5-0) Arbitre : M. Baraffe. Temps ensoleillé. Bonne pelouse.

Buts pour l’Amiens SC : Brioux (5e, 15e), Follain (20e, 25e, 55e, 80e, 85e), Cazé (43e), C. Seret (57e sur penalty), L. Seret (68e, 75e), Vlieghe (91e), Soyer (90e, 92e)

AMIENS SC : Martin ; Merle, Brengarth, Tribou, Forrière, Vlieghe, Cazé, C. Seret, Brioux, Follain, Soyer. Sont entrées : L. Seret, Defosse, Bettens.

« Il n’y a pas grand-chose à dire sur ce duel déséquilibré. Le résultat en est d’ailleurs le reflet. J’ai apprécié le comportement du groupe, dans la rigueur et le respect de l’adversaire. L’efficacité dans le dernier geste est aussi motif de satisfaction. Déjà réalistes en ouverture de championnat huit jours auparavant – sur la pelouse d’Hénin-Beaumont (0-4) – les filles l’ont de nouveau été lors de ce tour de coupe. J’aurais bien sûr une mention spéciale à adresser à Océane Follain dont le compteur perso s’est enrichi de cinq buts ! (rire) Un joli petit exploit pour cette demoiselle issue de notre formation et qui voici quelques semaines évoluait encore dans le rang de U18. »

Fabrice Biniek

A l’agenda

  • Dimanche 1e octobre: 2e journée de championnat Régionale 1
    • L’ESC Longueau accueille Péronne à 13 heures au stade Emile Noël
    • L’Amiens SC reçoit Harly-Saint-Quentin Sports à 15 heures au stade de Montières.
    • L’Amiens Portugais affronte l’AS Beauvais Oise à 15 heures au stade du Grand Marais



  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.