BASKET-BALL : Une victoire au goût amer pour l’Amiens SC

Relégué de Nationale 3, l’Amiens SC a parfaitement entamé sa saison de la reconquête en disposant de Nanteuil (90-60). Cependant, cette victoire restera en travers de la gorge de Frédéric Domon qui a perdu deux joueurs sur blessure, dont Guillaume Jourdain atteint d’une fracture du plancher de l’orbite.

« Nous avons gagné mais le principal enseignement du match est la perte de deux joueurs, se désole l’entraîneur de l’ASC. Nous avons déjà un joueur qui n’est pas qualité et la blessure de Guillaume (Jourdain) est loin d’être anodine. Il souffre d’une fracture du plancher de l’orbite après une agression caractérisée à une minute de la fin du match. » Toujours irrité par les conditions de travail mis à la disposition de son équipe, Frédéric Domon craint que les blessures se multiplient à nouveau tout au long de la saison. Néanmoins, ce succès inaugural contre Nanteuil – repêché durant l’intersaison – n’a souffert d’aucune contestation. « Au complet, l’écart aurait été encore plus conséquent sans manquer de respect à cette équipe de Nanteuil, assure-t-il. Il y a eu des choses intéressantes mais il ne faut pas non plus sauter au plafond, cette victoire est logique au regard de notre adversaire. Il faut savoir rester humble. »

Humble mais ambitieux, l’Amiens SC aspire à retrouver la Nationale 3 malgré des moyens limités. Une situation frustrante aux yeux de Frédéric Domon : « J’ai été satisfait par notre prestation défensive. Nous commençons à mettre en application ce que l’on travaille à l’entraînement. Le premier quart temps a été poussif mais je suis satisfait du reste du match. Nous avons eu une bonne période offensivement au cœur du troisième quart temps. Nous sommes encore à la recherche d’automatismes et nous savons que cela va prendre du temps. On va essayer de remonter mais si par bonheur nous y arrivons les mêmes problèmes se poseront à nouveau. Dans l’état actuel, nous ne pouvons uniquement faire des allers-retours entre la Nationale 3 et la Prénationale. Nous ne disposons pas des moyens financiers pour évoluer en Nationale 3. »

Avec un périlleux déplacement à Pontpoint, samedi prochain, l’entraîneur de l’ASC devrait en savoir un peu plus sur la réelle valeur de son équipe.

Romain PECHON




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.