FOOTBALL : Amiens « un bloc compact et agressif »

0
62

FOOTBALL : Amiens « un bloc compact et agressif »

Journaliste à France Bleu Normandie, Olivier Duc a observé le retour au premier plan du SM Caen, neuvième de Ligue 1 avant d’affronter Amiens, ce samedi. Un adversaire dangereux selon Patrice Garande, l’entraîneur des Normands.

Comment expliquez-vous le bon début de saison de Caen après une saison où le club a obtenu son maintien au bout du suspense ?

Le calendrier a déjà été favorable. Caen n’est pas tombé sur le Paris Saint-Germain dès début septembre, comme ce fut le cas l’an passé. D’un autre côté, l’intersaison a été réussie après une saison ponctuée par six défaites de rang à domicile. Il y a eu de vrais changements avec un gros renfort par ligne. Alexandre Djiku a beaucoup apporté en défense centrale, Youssef Ait Bennasser est venu stabiliser le milieu de terrain, tandis que Ronny Rodelin est remonté d’un cran pour soutenir un Ivan Santini désormais moins esseulé en attaque. La façon de jouer a donc été fortement modifiée par Patrice Garande. Le jeu proposé par Caen est beaucoup plus propre, l’équipe garde davantage le ballon et recule beaucoup moins. Le premier bilan est très positif.

Il était donc nécessaire d’apporter un nouveau souffle…

Cela est symbolisé par les départs des défenseurs centraux. Jordan Adeoti n’a pas été renouvelé, il en a été de même pour Alaeddine Yahia ou Syam Ben Youssef. La fin de cycle a été symbolisée par les départs de Steve Malbranque ou encore Nicolas Seube. Il reste encore des cadres importants comme Julien Féret, Rémy Vercoutre et Damien Da Silva mais le club a pu renouveler l’effectif en profondeur. Au regard de la saison dernière, il était important de modifier le profil des joueurs à disposition de Patrice Garande. L’effectif ne correspondait plus à ce qui était nécessaire pour bien figurer dans ce championnat.

Très contesté la saison dernière, Patrice Garande a finalement été maintenu à la tête du club…

Il a très rapidement reçu le soutien du président. Caen est un club qui mise sur la stabilité de ses entraîneurs.  Depuis dix ans, le club n’a connu que deux entraîneurs et Jean-François Fortin était certain que la solution pour rebondir était de conserver l’entraîneur et de renouveler l’effectif. Jusqu’ici, les résultats lui donnent amplement raison. Au premier match, le nom de Patrice Garande a copieusement été sifflé. Cependant, les bons résultats font que ses sifflets se font de plus en plus rares. Garande est revenu à une configuration plus classique avec quatre défenseurs et deux milieux récupérateurs après avoir évolué avec une défense à trois l’an passé. Il a démontré une belle capacité de rebond et pourtant on était très inquiet en fin de saison dernière.

Quel regard porte-t-il sur l’équipe d’Amiens ?

Amiens a prouvé qu’il pouvait faire mal en tapant Nice à domicile. Personne n’est décroché dans ce championnat, il n’y a pas le moindre adversaire facile dans ce championnat selon Garande. Il s’attend à affronter un bloc compact et agressif, dans le bon sens du terme. Il s’attend à une équipe capable de bien jouer au ballon mais qui aura surtout une vraie capacité à contrer. Caen devra donc se montrer patient mais pas inactif pour autant. Patrice Garande souhaite que son équipe aille chercher celle d’Amiens. Il ne faudra pas se précipiter mais tout de même aller chercher la victoire au risque sinon de faire un bon gros match nul. Pour le moment, on sait que l’équipe qui ouvre le score maximise ses chances de l’emporter. Caen avait trouvé une vraie stabilité défensive avec Alexandre Djiku mais ce dernier est blessé. Il faudra donc observer comment l’équipe va réagir sans lui.

Un pronostic ?

Je dirais une victoire 2-1 de Caen.

Propos recueillis par Romain PECHON

FOOTBALL : Le groupe de Caen pour affronter l’Amiens SC




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.