FOOTBALL : A Caen, un match plein pour l’Amiens SC ?

Absent des débats en tout début de seconde période, l’Amiens SC a vu sa série de victoires – entamée contre Nice et poursuivie à Strasbourg – prendre fin, dimanche dernier, face à l’Olympique de Marseille (0-2). A Caen, il faudra impérativement faire preuve de constance pour repartir rapidement de l’avant.

Rebondir vite

Dès dimanche dernier, Christophe Pelissier confiait sa déception quant à la prestation globale de son équipe. A la veille du déplacement à Caen, le discours de l’entraîneur amiénois n’a pas varié d’un iota : « Nous avons bien analysé et nous avons bien vu les raisons de la défaite contre Marseille. Nous avons plus travaillé sur des positionnements que l’on devait rectifier sur le plan individuel et on a directement basculé sur la préparation du match de Caen. » Face à Marseille, les Amiénois se sont progressivement dispersés au cours de la rencontre. La rigueur indispensable à ce niveau de la compétition a alors rapidement fait défaut dès le début de la seconde période.

Et si le déplacement à Caen apparaît moins clinquant aux yeux des supporters, il est pourtant périlleux et tout aussi important dans la course au maintien. « Caen est une très belle équipe, elle propose beaucoup de jeu, c’est une équipe très athlétique sur les coups de pied arrêtés, résume Pelissier. Elle réussit un très bon début de saison, son classement est donc tout à fait logique. Ce sera un match très difficileNéanmoins, nous avons aussi des arguments à faire valoir. Il faudra donc se mettre au niveau, comme nous avons su le faire par séquences contre Marseille, dimanche. Il faudra parvenir à le faire sur une plus longue durée et surtout se montrer plus régulier. »

Etre plus régulier

Cette constance, justement, a cruellement fait défaut aux Amiénois sur leurs deux derniers matches. Si ce relâchement a été sans conséquence à Strasbourg, il s’est avéré fatal face à Marseille. Pour revenir de Normandie avec des points, les Picards devront donc se montrer appliqués et concentrés durant l’ensemble de la rencontre. « Il est vrai que l’on a des débuts de deuxième mi-temps compliqués, concède l’entraîneur de l’ASC. Il est peut-être nécessaire de changer des choses, notamment au retour de la mi-temps. L’explication peut être de plusieurs ordres, que ce soit physique ou psychologique. On va essayer d’y remédier avec le staff en réactivant les joueurs un peu plus tôt ou encore en réorganisant l’organisation de notre mi-temps. »

Ainsi, Christophe Pelissier n’exclut pas la possibilité de procéder à un mini-échauffement au retour des vestiaires. « Je ne sais pas si c’est la solution mais c’est une des solutions possibles. Il faut trouver la parade pour s’améliorer rapidement, précise-t-il. Sur l’aspect physique, nous avons été battus dans la puissance contre Marseille. Caen est aussi une équipe très bien armée à ce niveau, il faudra donc résister même si c’est parfois difficile d’y parvenir. Nous avons des oppositions différentes mais toutes de haut niveau dans ce championnat. Il faut donc se mettre dans une configuration où il faudra rivaliser sur le plan athlétique et se montrer plus juste techniquement. »

Face à une formation normande qui a remporté ces deux derniers matches à domicile, la tâche s’annonce toutefois difficile. Cependant, Amiens a suffisamment d’arguments pour offrir une farouche opposition aux Caennais. Reste à savoir si les coéquipiers de Prince Gouano parviendront à limiter leurs temps faibles et surtout à les traverser sans encombre. La clé du match se situe très certainement là.

Romain PECHON

SM Caen – Amiens SC

7ème journée de Ligue 1

Samedi 23 septembre, 20 heures

Stade d’Ornano, Caen

SM Caen : Vercoutre – Guilbert, Genevois, Da Silva, Bessat – Repas, Ait Bennasser, Feret (c.), Mbengue – Rodelin, Santini.

Remplaçants : Samba (g.), Sankoh, Avounou, Delaplace, Deminguet, Bazile, Nkololo.

Absents : Djiku, Kouakou, Peeters (blessés)

Entraîneur : Patrice Garande

Amiens SC : Gurtner – El Hajjam, Gouano, Adenon, Dibassy – Gakpé, Zungu, Monconduit (c.), Manzala – Konaté, Kakuta.

Remplaçants : Bouet (g.), Cissokho, Ielsch, Avelar, Ngosso, Bourgaud, Traoré.

Absents : Bodmer, Fofana (blessés) ; Adiceam (g.), Banaziak (g.), Baradji, Cornette, Dekoke, Koïta, Labeau, Talal (choix de l’entraîneur).

Entraîneur : Christophe Pelissier

FOOTBALL – Moussa Konaté : « On ne peut pas se permettre de se relâcher »




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.