ÉVÉNEMENT : Le Choc des Licornes en tête d’affiche

Une fois n’est pas coutume, l’activité hippique ne dynamisera pas l’hippodrome amiénois. L’enthousiasme sera insufflé par des sportifs et personnalités, déterminés à relever un défi pas vraiment comme les autres.

Le compte à rebours est bel et bien lancé. Samedi et dimanche, l’hippodrome du Petit Saint-Jean ouvrira ses portes pour une activité inédite, bien différente de ces habituels rendez-vous hippique. Né entre autres de l’imagination de Carole Savreux, directrice des lieux, « Le Choc des Licornes » s’apparente à un parcours du combattant où les participants sont appelés à déjouer les « pièges » d’un tracé semé d’embûches. Course d’obstacles en tout genre préalablement aménagée par les organisateurs. Trente difficultés jalonneront ce chemin (de croix ?) dans une odeur de sueur.

« C’est une épreuve physique où aucune performance n’est toutefois définie. Il s’agit avant tout d’un défi sur soit même que l’on essaie de relever dans la joie et la bonne humeur. Cette idée cherche aussi à honorer le dynamisme local », précise Philippe Levasseur, président d’une société des courses qui n’a pu échapper à cette vague d’euphorie. Ainsi, nombreux bénévoles seront sur le pont ce week-end avec la farouche volonté de tendre la main à une marée humaine de sportifs au profil divergeant dont l’unique prétention restera d’aller au bout de cette entreprise.

Tous sur le pont

Les sociétés locales, parlons en ! Parties prenantes dans cet audacieux projet, elles délègueront aussi certains de leurs collaborateurs le premier jour. A l’occasion d’une entrée en matière où les enseignes, les associations et les organismes publiques du territoire disposeront d’une (petite) longueur d’avance. « La journée dominicale est réservée aux candidatures spontanées. Pour des raisons de sécurité, les personnes de 16 ans et plus figureront au départ », explique Carole Savreux.

En marge de cet étonnant parcours, un village « partenaires » offrira l’opportunité aux uns et aux autres d’échanger… sur leurs exploits, leurs impressions. « Ce sera le lieu idéal pour converser avec son collègue de travail, son voisin ou bien un athlète rencontré par hasard. Composé de stands, cet espace aura aussi pour but d’évoquer le bien être au travail, le coaching et les services aux entreprises autour du sport et des loisirs le dimanche », mentionne Carole Savreux. Déjà à pied d’œuvre pour que cette première soit une réussite.

Fabrice BINIEK

  • Le choc des Licornes a lieu à l’hippodrome d’Amiens samedi 23 et dimanche 24 septembre. Ouverture des portes dès 9 heures. Possibilité de restauration sur place. L’entrée est libre.

EVENEMENT : Le Choc des Licornes, un … pari à tenter !




  • Laisser un commentaire