PARIS 2024 : « Les Jeux, c’est quelque chose d’irremplaçable dans la vie » selon Claude Fauquet

Claude Fauquet, président du CROS Picardie pendant encore quelques mois, était un homme heureux et soulagé mercredi soir, dans la salle de Mégacité à Amiens. L’annonce de la désignation de Paris pour accueillir les Jeux Olympiques de 2024 n’a évidemment pas surpris les observateurs. Nous nous y attendions.

Claude Fauquet était heureux même s’il a souvent déclaré, avec un certain humour, qu’en 2024 il serait « peut-être dans une maison de retraite ». Mercredi, il a fait l’unanimité par son charisme et ses connaissances du sport de haut niveau et a été d’un extraordinaire fair-play.

On le sait depuis plusieurs mois, la vie n’est pas toujours simple entre les représentants de la Picardie et ceux des Flandres qui devront, en mars prochain, se rassembler et ne faire qu’une seule Ligue. Mais aussi un seul président.

Claude Fauquet va bien sûr postuler mais il sait qu’il lui faudra convaincre et se battre pour ce qui sera, sûrement, le dernier combat sportif de sa vie.

Enfin, et ce fut un grand moment, Claude Fauquet a demandé que son collègue nordiste, Jean-Pierre Coisne, vienne à ses côtés au moment de célébrer cette victoire de Paris. Un geste hautement apprécié par tous ceux qui suivent de près l’actualité du sport dans la Région des Hauts-de-France.

« L’équipe de France de natation va pouvoir nager devant son public, a déclaré Claude Fauquet, ancien DTN de ce sport. Jamais cela n’avait été possible auparavant. Parfois, il y a des grincheux qui parlent des coûts mais jamais des retombées. Une récente étude démontre ce dont Paris pourrait bénéficier en termes de retombées économiques. C’est onze milliards d’euros et 250 000 emplois sur une région comme l’Ile-de-France. C’est énorme ! On ne mesure pas ce que cela va faire dans nos régions, dans nos territoires. C’est quelque chose d’important. Cela va changer à Paris. Si vous allez de temps en temps dans la capitale, vous vous apercevez que l’accessibilité pour les personnes handicapées dans le Métro, ce n’est pas top. Tout cela va changer et ce, de manière fondamentale, poursuit-il. Pour ceux qui aiment la randonnée, il est question de faire un sentier randonnée autour de Paris. Ces Jeux vont changer nos vies. On doit applaudir aujourd’hui toute l’équipe qui a porté cette candidature de Paris. L’équipe conduite par Tony Estanguet et Bernard Lapasset et son directeur qui est, je le rappelle, un Amiénois a gagné ce match incroyable. Rappelez-vous, il fallait aller contre Rome. Nous avons gagné  et nous finissons avec les Américains. »

« C’est une victoire considérable pour cette équipe qui s’est donnée de manière incroyable. Mais je termine en tenant cette formule : nous allons le faire mais nous allons le faire tous ensemble. »

Lionel HERBET




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.