FOOTBALL : Marseille, un véritable test pour l’Amiens SC

0
55

FOOTBALL : Marseille, un véritable test pour l’Amiens SC

Après deux succès, différents dans la manière dont ils ont été acquis mais tous deux convaincants, contre l’OGC Nice (3-0) et à Strasbourg (0-1), l’Amiens SC défie l’Olympique de Marseille, ce dimanche au stade de la Licorne. L’occasion rêvée pour s’offrir le scalp d’un club prestigieux mais en crise de confiance. Ce sera également le moyen de tester le public amiénois face à la ferveur du parcage marseillais.

Deux dynamiques opposées

Déséquilibré au regard des moyens, du palmarès ou encore des effectifs, ce choc des extrêmes – entre le seul club français vainqueur d’une Ligue des Champions et une formation qui dispute sa première saison en Ligue 1 – pourrait bien être plus serré qu’attendu. En effet, si les Marseillais devancent logiquement leurs homologues amiénois après cinq journées (ndlr : 10ème contre 13ème), les deux équipes sont sur une dynamique radicalement opposée et finalement très favorable au promu picard. Alors qu’Amiens a relevé la tête après un début de championnat délicat, l’OM est véritablement au fond du seau après deux revers particulièrement cinglant. Lourdement défaits à Monaco (6-1), les hommes de Rudi Garcia ont sombré face au Stade Rennais (1-3) devant un public du stade Vélodrome médusé et abattu, dimanche dernier.

Pour autant, les Amiénois demeurent prudents et savent bien qu’ils aborderont ce match dans la peau de l’outsider. « On sait que ce sera compliqué contre l’Olympique de Marseille mais si on met l’engagement et la qualité dans le jeu que l’on a mis contre Strasbourg, on aura moyen de réaliser une bonne performance », avance Gaël Kakuta. Trois jours après un match de Ligue Europa, Marseille pourrait effectivement souffrir face à l’intensité proposée par les joueurs de Christopher Pelissier. « On verra le jour-J. On va encore essayer de créer la surprise. C’est très motivant de jouer ce genre de match devant nos supporters, apprécie Prince Gouano. On ne pouvait pas rêver mieux, je regarde Marseille depuis que je suis tout petit et je vais avoir la chance de les affronter pour la première fois. »

Ce sera également une première pour Oualid El Hajjam, le latéral droit de l’ASC : « Nous avons la chance d’enchaîner ce genre de match dans ce championnat. On joue au football pour cela, c’est fabuleux, s’enthousiasme-t-il. Marseille fait encore rêver, ce sont des très gros matches, très agréables à jouer. Cela reste une équipe mythique. » Nullement impressionné par l’événement, l’expérimenté Julien Ieslch – même s’il vit sa première saison en Ligue 1 à 34 ans – espère surtout que le public amiénois jouera son rôle de douzième homme pour le premier match de gala de la saison au stade de la Licorne pour lequel un millier de supporter marseillais est attendu : « Marseille est un match comme les autres. Cependant, j’espère que les Amiénois viendront plus supporter l’Amiens SC que Marseille. On avait eu ce cas de figure avec Lens, l’an passé, et les supporters avaient su répondre présents. » Nul doute que les joueurs de l’ASC en feront tout autant jusqu’au coup de sifflet final.

Que ce soit en tribunes ou bien sur le terrain, les Amiénois auront donc un sacré défi à relever, dimanche. En cas de victoires, celles-ci n’en seront que plus belles puisque, comme le dit le proverbe, « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. »

Romain PECHON




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.