HOCKEY-SUR-GLACE : Henri-Corentin Buysse : « Excité de remettre le maillot Gothique »

Il avait quitté les Gothiques après une élimination en quart-de-finale, contre Angers, lors de la saison 2008-2009. Après huit ans passés entre le Mont-Blanc, Morzine-Avoriaz, Dijon et Chamonix, Henri-Corentin Buysse a décidé de revenir chez lui, et de porter à nouveau les couleurs Amiénoises. Il a livré ses impressions, avant la première journée, ce soir contre… Angers !

Comment vous sentez-vous à l’approche de la reprise ?

Impatient, et tout excité de remettre le maillot Gothique officiellement. On est impatient de démarrer cette saison à la maison, devant notre public !

Il y a une sorte d’excitation de revenir à Amiens après tant d’années ?

Clairement, oui ! Tous les jours c’est un plaisir de venir, mettre le maillot, faire le déplacement avec le groupe et revenir au Coliséum ! Ce sont des souvenirs, aussi bien d’enfance que de début de carrière pro, qui font plaisir à voir et à avoir tous les jours.

Face à Angers et Hardy, ce sera un gros duel de gardien, c’est excitant ce genre de « match dans le match » ?

C’est toujours un plaisir de jouer contre Flo, c’est un excellent gardien, et tant mieux pour la Magnus s’il est de retour en France. Mais peu importe le gardien en face, on (les gardiens) est tous d’un niveau similaire. Le plus important c’est que l’on a un gros match d’entrée, donc on n’a pas à tergiverser, il faut attaquer tout de suite.

Avoir un remplaçant comme Lucas Savoye, est-ce un bon filet de sécurité ?

Je ne vais pas mentir, je n’ai pas pour objectif de lui laisser beaucoup de matches, peu importe qui il y a derrière moi. Lucas je l’apprécie, c’est un très bon gardien, un gros bosseur, il a beaucoup de talent et c’est tant mieux, parce que ça me force à me bouger et je ne vais pas me reposer sur mes lauriers. Mais ça reste une compétition, et si je peux ne pas lui laisser la cage, je ne lui laisserai pas.

Propos recueillis par Adrien ROCHER