FOOTBALL – Prince Gouano : « On commence à récolter les fruits de notre travail »

Dans la lignée de ses prestations depuis qu’il a rejoint l’Amiens SC, Prince Gouano a été irréprochable, samedi, face à Strasbourg (0-1). Véritable leader de la défense amiénoise, l’ancien joueur du Havre savoure la belle période de son équipe.

Qu’est-ce qui a fait la différence dans ce match serré ?

C’est l’état d’esprit qui prime depuis deux matches. Nous sommes tous soudés et c’est vraiment l’élément qui fait la différence sur ce genre de rencontre. Nous sommes avant tout un collectif et cela permet aux individualités de ressortir et de briller. Il ne faut pas que l’individualité prime sur le collectif.

C’était important de vaincre un concurrent direct…

Cette victoire chez un concurrent direct peut compter en fin de saison. On va désormais essayer de prendre le maximum de points possibles afin de se rapprocher du maintien le plus rapidement possible. Cela passe par des victoires contre ce genre d’adversaire.

Après Nice, vous enchaînez avec une deuxième victoire consécutive. Tout va bien pour l’Amiens SC…

On se parle au quotidien dans le vestiaire, nous savons que nous sommes la surprise du championnat. On a véritablement les crocs lorsque l’on arrive sur le terrain. Cela nous donne des ailes mais on garde la tête froide. Il faudra reproduire ce type de performance avant de jouer Marseille. Nous avons fait de bonnes choses sur les deux derniers matches, il faudra reproduire cela sur les prochains matches. C’est parfait.

On a le sentiment qu’un déclic psychologique a eu lieu lors du match contre Nice. On vous sent plus serein, plus sûr de votre force…

L’état d’esprit a toujours été là, nous avons toujours été soudés dans le vestiaire. Nous sommes uniquement passé à côté contre Angers, cela peut nous arriver de louper un match. Depuis deux matches, on commence vraiment à récolter les fruits de notre travail. Cette force collective commence vraiment à se faire sentir.

Il faut désormais intégrer les nouveaux…

On fait tout pour les intégrer au plus vite. J’ai la possibilité de parler plusieurs langues et je fais mon maximum pour les aider dans leurs premiers pas. J’ai évolué avec Zungu au Portugal, c’est un bon gars. L’état d’esprit est bon, tout le monde tire est de bonne composition.

Christophe Pelissier a été très élogieux à votre égard, cela doit être très satisfaisant d’entendre de tels commentaires de la part de son entraîneur…

Ce sont des mots forts, cela m’a touché. Il faut que je démontre chaque jour qu’il peut compter sur moi, je ne dois pas me reposer sur mes lauriers. Ce n’est que le début de l’aventure et il faut continuer à performer comme cela.

Avez-vous le sentiment d’être un leader ?

C’est à vous de me le dire. Je tente juste de donner des instructions sur le terrain afin d’aider mes coéquipiers, cela se fait naturellement.

Etes-vous agréablement surpris par le niveau de jeu de l’équipe depuis deux matches ?

J’ai toujours été confiant par rapport au projet que l’on m’a présenté. J’ai tout de suite su que cela allait être solide. On va tout faire pour confirmer ces deux victoires dès le match contre Marseille.

Propos recueillis par Romain PECHON

Rédacteur football.
Vous suivrez avec moi toute l’actualité de l’Amiens SC au plus près de l’équipe pour sa première saison en L1.