E-SPORT : Les Regional Qualifiers arrivent

Après les finales des LCS Europe le week-end passé à l’AccorHotel Arena de Paris, H2K, Fnatic, Splyce et Unicorns of Love se retrouvent de vendredi à dimanche pour le Regional Qualifier qui déterminera le troisième européen au Championnat du Monde 2017, en Chine, aux côtés de G2 et Misfits.

H2K en habitué, Splyce veut se relancer.

Demi-finaliste l’an dernier, H2K compte bien retourner parmi le gratin de LoL pour la troisième année consécutive. Seul problème, ce Summer Split en demi-teinte, où, après avoir fini premiers du groupe B, ils ont été sèchement battu 3-0 par G2, en demi-finale. La performance en petite finale contre Fnatic, avec une défaite 3-2 à la clé, est prometteuse. Mais il faudra auparavant se débarrasser de Splyce puis des UOL pour espérer un remake de ce très beau match.

Auteur d’un très beau Summer Split 2016, qui les a emmené au Championnat du Monde de la même année, Splyce n’a pas apporté la confirmation attendue. Troisième de leur groupe sur les deux parties de la saison, les Danois se sont à chaque fois éliminés en quart de finale. Une première fois par Misfits au printemps (3-2), puis par G2 cet été (3-2). Très compliquée, cette année a été également marquée par deux changements de coach. Il faudra cependant nettement élever le niveau de jeu pour se qualifier.

UOL pour une première, Fnatic pour y retourner.

Finalistes au printemps, les Unicorns of Love ont déçu cet été. Malgré une saison régulière encourageante, la structure allemande n’a pas réussi à élever son niveau de jeu face à Misfits. Ils ont même encaissé une cinglante défaite (3-0), en quart de finale. A leur meilleur niveau, les UOL ont le potentiel pour se hisser jusqu’en Chine en Octobre. Mais il faudra de la constance ce week-end pour espérer surpasser Fnatic. Reste à Romain Bigeard, le fantasque manager Français de l’équipe, de motiver ses troupes pour se faire, enfin, une place parmi l’élite de la compétition.

Enfin, dans ce « gauntlet », il reste une équipe. Et quelle équipe ! La légendaire structure Fnatic veut retourner là où elle a eu ses premiers faits d’armes. Champions du Monde lors de la première saison, en 2011, demi-finalistes en 2013 et 2015. Les partenaires de Rekkles, MVP du Summer Split, ne veulent pas connaître une deuxième année de suite sans participer à la grande fête d’Octobre. Auteurs de très belles performances cet été, les joueurs de Fnatic ont cependant déçu face à Misfits (1-3) en demi-finale. Ils ont cependant réussi à relever la tête face à H2K (3-2). Fnatic part largement favori du tournoi.

Regional Qualifier, mode d’emploi.

Délivrant le dernier ticket pour les Championnats du Monde, le tournoi a un fonctionnement particulier. Il réunit les quatre équipes ayant le plus de Points du Championnat, cumulés en participant aux play-off de chaque Split, mais qui ne sont pas encore qualifiés pour les Mondiaux. En l’occurrence, G2, automatiquement qualifié via son titre de l’été, et Misfits, avec ses 120 points (30 au printemps, 90 cet été), seront aux Mondiaux.

L’ordre du tableau est ensuite très précis. Les deux équipes ayant cumulé le moins de points, Splyce (30 points) affrontera H2K (50 points). Le vainqueur de cette rencontre au meilleur des 5 manches affrontera Unicorns of Love (90 points). L’équipe qui sortira gagnante de ce duel aura le privilège d’affronter Fnatic (120 points, comme Misfits, mais ayant une moins bonne position lors des play-off d’été) lors d’une finale qui déterminera l’ultime équipe européenne à s’envoler pour la Chine.