E-SPORT : G2 roi d’Europe, Fnatic sur le podium

En tant qu’événement e-sport de l’année en France, ces finales de LCS Europe nous ont livré un spectacle à la fois sur le show proposé et le niveau de jeu. Avec deux affiches palpitantes, Riot n’a pas déçu son public. Retour sur les deux matches H2K – FNC et G2 – Misfits (finale).

Fnatic vers un renouveau ?

Après avoir échoué contre Fnatic lors des play-off du spring, H2K voulait prendre sa revanche. Et le duel qui a vu s’opposer les deux équipes a été au delà du niveau attendu. D’un point de vue macro, c’est une réelle opposition de 4-1 qui est apparue sur la plupart des parties, voyant s’exiler les deux toplaners. Ensuite d’un point de vue micro, on notera une performance exceptionnelle de Caps et Rekkles, les deux carry de Fnatic. Ils ont su à eux deux porter leur équipe dans chacune des parties, même si la défaite est survenue par deux fois.

Ce BO s’est donc joué en 5 parties : la première étant une partie de chauffe pour Fnatic, H2K s’est largement imposé en débloquant l’intégralité des objectifs extérieurs dans la vingtaine. L’écart étant supérieur de 10k gold, la partie était pliée. Fnatic a, par la suite, pris l’ascendant en jouant autour de sa midlane. Broxah, sur Gragas, a permis à Rekkles et Caps de gagner leurs lanes. Ainsi, un snowball a été déclenché sur les deux parties suivantes.

La quatrième partie s’est résumée à des erreurs de drafts de Fnatic. En prenant Jarvan et Vladimir, le top et le mid se sont fait contrer. Ils ont logiquement fait perdre la partie. Malgré un Rekkles sur un nuage, H2K a poussé Fnatic sur une 5ème partie pour cette petite finale d’Europe. Celle-ci fut quasiment à sens unique, FNC surpassant cette fois-ci H2K sur toutes les lignes, pliant la game en 25 minutes avec 13k gold d’avance.

A la fois sur Sivir et Xayah, Rekkles a démontré qu’il méritait son titre de MVP de la saison régulière. L’ADC de Fnatic a tout de même fini ce BO sur un score total de 21/6/31 en 5 parties, soit un KDA de 8.6 sur l’ensemble du BO. C’est une sacré performance, surtout lorsque l’ont voit que sur la première partie il sort avec un KDA négatif.

G2 s’impose pour le premier quadruplé en Europe !

L’enjeu de cette partie était grand : le quatrième titre d’affilé pour G2 et un premier sacre pour Misfits. Deux joueurs encore une fois ont survolé cet affrontement. Ce ne sont nul autre que Perkz et Zven, midlaner et ADC de G2. Ils ont atomisé leurs adversaires, leur empêchant toute riposte. Lors de la première partie, la LeBlanc de Perkz a surpassé la Orianna pourtant réputée de PowerOfEvil. Le champion nécessitant du temps pour gagner en efficacité, l’asphyxier en début de partie a permis à G2 de prendre l’avantage. Le scénario s’est répété sur Lucian dans les game 2 et 3.

En botlane, Zven a lui aussi démontré qu’il n’était pas loin de Rekkles. En trois parties, il n’a concédé aucune mort, termine sur un perfect KDA, et 29 contributions. Accompagné d’un Misfits de gala et bien suivi par le jungle Trick, ils ont réussi les mouvements leur permettant de débloquer les objectifs rapidement. G2 s’impose sur 3-0 éclair, mais il faut tout de même reconnaître l’audace de l’ADC Hans Sama. Sur la dernière partie, il a décidé de sortir l’un de ses picks de coeur : Draven. Avec 600 stacks, il a réussi à débloquer un kill lui ramenant 1600 golds !

G2 continue sa domination sur l’Europe, et bat un nouveau record. Ils dépassent ainsi Fnatic, qui dans sa période de domination avait remporté trois titres consécutifs.