FOOTBALL – Jacques Liénard : « L’équipe professionnelle de l’Amiens SC est le moteur de tout le club » 

Personnage incontournable du football picard et désormais de la Ligue des Hauts-de-France (il est membre du conseil de Ligue), Jacques Liénard, le président de l’Amiens SC, est un homme plutôt comblé. En effet, le centre de formation de l’ASC, dont il est le patron, est l’objet de nombreuses sollicitations de la part de jeunes joueurs qui, de toute la France, veulent rejoindre l’ASC.

« L’accession de l’équipe pro en Ligue 1 transforme complètement la vision que nous devons avoir d’Amiens. L’équipe première est le moteur du club et quand justement le moteur tourne bien, tout doit suivre ensuite, se félicite-t-il. Il y a forcément au niveau du centre de formation des retombées qui sont la conséquence de l’accession de l’équipe pro. Désormais, notre centre de formation est celui d’un club de L1 et vu de l’extérieur, nous avons une autre approche. Sur le plan de l’attractivité, c’est évidemment un élément positif. »

Le foot mais aussi les études

Au centre de formation, est effectué un travail collectif. Il y a les joueurs du centre mais aussi le management des joueurs avec une véritable cohésion entre tous, un engagement participatif et une certaine stabilité. Patrice Descamps et son équipe sont parvenus à faire de ce centre un élément de qualité. Il faut reconnaitre que les quatre ans que nous venons de vivre en National, ont mis en jeu le devenir du centre de formation. Avec Bernard Joannin, tout a été fait pour maintenir ce centre de formation. Bertrand Leriche s’est aussi investi de façon considérable.

« Notre objectif est celui de nous mettre en harmonie avec la L1. Il faut aussi qu’au niveau de nos U19 et U17, l’ASC tienne sa place, avance le président Liénard. Au centre de formation, le travail scolaire est un point important. On ne peut pas dissocier la formation du jeune footballeur en devenir dont l’objectif est devenir professionnel et les études. Quel que soit l’avenir sportif de ce jeune, il lui faudra ensuite vivre sa vie, s’intégrer dans la société, avoir une formation scolaire et avoir une orientation. Nous sommes un peu comme dans les grandes écoles : tout le monde se prépare et tout le monde doit avoir une orientation. Il y a donc les qualités du joueur mais aussi les qualités humaines avec le travail et le respect des autres. »

Foot adapté, féminin et Moulonguet

« Le foot adapté a été mis en place en fin de saison dernière par Bertrand Leriche. Je pense que c’est une ouverture et on constate que certains de ces joueurs sont très proches du football habituel. La section féminine change d’entraineur : Antoine Mankowski qui avait annoncé son départ a été remplacé par Hicham Andasmas. Tout sera fait pour qu’Amiens soit leader en Picardie. Nous sommes un club de L1 et il est donc indispensable que nous ayons aussi une équipe féminine de qualité ».

« Enfin, le stade Moulonguet pose deux questions. Il y a les travaux en cours, comme refaire les vestiaires et les sanitaires. Et il y a aussi un deuxième club qui joue à Moulonguet, le RC Amiénois. Nous serons donc deux clubs qui ne pourront pas utiliser Moulonguet avant octobre. Il va falloir trouver une harmonisation entre les deux clubs et d’autres surfaces. C’est un handicap mais nous trouverons une solution », conclut-il avec optimisme.

Lionel HERBET




  • Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.