Institutionnel

Paris 2024 : Ne pas vendre la peau de l’ours

on

Paris 2024 : Ne pas vendre la peau de l’ours

C’était mercredi après-midi au Parlement. Les députés ont la possibilité de poser une question à un membre du Gouvernement. Une nous a particulièrement intéressés et elle concernait les Jeux de 2024 que tout le monde ou presque voient déjà se dérouler à Paris.

Edouard Philippe calme l’enthousiasme

Le député s’adressait à la ministre des Sports Laura Flessel qui, visiblement, avait préparé sa réponse mais c’est finalement le Premier Ministre Edouard Philippe qui s’est emparé du micro et a répondu. Et sa réponse nous a quelque peu surpris en ce sens qu’il est resté sur sa réserve. Edouard Philippe s’est montré très prudent et, à aucun moment, il n’a eu un discours de gagnant. Il a rappelé que si Paris était largement favori pour 2024, la décision finale ne serait prise que le 13 septembre à Lima.

Le Premier Ministre se souvient en effet que pour les Jeux de 2008, Paris était favori par rapport à Londres mais que ce fut quand même la capitale anglaise qui a été choisie. Tout cela pour rappeler un élément important : le choix de Paris a surtout été imposé par le président du CIO, Thomas Bach, et quelques membres du comité directeur. Mais le CIO est quand même la réunion de représentants de tous les continents et il nous semble quand même que certains membres venus d’Asie ou d’Afrique n’auront pas été très contents d’être ainsi placés devant le fait accompli.

Jusqu’à présent, tous les commentaires ayant suivi l’annonce de la quasi-certitude que Paris sera désigné ont eu trait aux retombées économiques mais jamais n’ont été abordées les retombées purement sportives ; tant il est vrai que la France devra être à la hauteur tant au niveau de l’accueil et des installations mais aussi au plan sportif puisque nos athlètes devront être à la hauteur. Et qui dit à la hauteur, dit avoir suivi une préparation rigoureuse, avec des stages. D’où un coût relativement élevé.

Attendons maintenant le verdict de Lima.

Lionel HERBET

OMNISPORT : Un siècle après, les J.O. auront lieu à Paris




  • About Lionel Herbet

    Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.

      Recommended for you