FOOTBALL : Christophe Pelissier ne s’alarme pas

S’il ne fallait pas s’enflammer après la victoire inaugurale contre le Red Star (5-2), il ne faut guère s’inquiéter après la défaite de l’Amiens SC face à l’UNFP (0-1), mardi à Montdidier. En plein travail physique, les Amiénois subissent le contrecoup des efforts fournis durant le stage de préparation réalisé au Touquet, la semaine passée. 

« Zéro enseignements à retenir »

Loin d’être abattu, Christophe Pelissier livrait un constat sans appel à l’issue de la rencontre : « On est toujours déçu du résultat parce que nous restons des compétiteurs. Cependant, sur le plan tactique et technique, il n’y a aucun enseignement à tirer d’une rencontre comme celle-là. C’est difficile de faire un football de qualité sur une telle pelouse. Surtout, nous n’étions pas prêts mentalement à faire un match impliquant des duels pendant 90 minutes ».

Et pour cause, les Amiénois ont semblé éprouver de grosses difficultés sur le plan physique. « Nous sortons de quinze jours de travail intensif. Nous avions une séance d’entraînement le matin du match. C’est donc assez logique de souffrir à ce stade de la préparation, reconnaît l’entraîneur de l’ASC. Par contre, je n’ai pas apprécié d’encaisser un but sur un coup de pied arrêté où nous manquons de concentration sur le coup. »

Clore la première phase de préparation

Avec trois matches en l’espace d’une semaine, Christophe Pelissier souhaitait avant tout donner du temps de jeu à tout le monde. « Les joueurs savent comment nous répartissons le temps de jeu. Ceux qui ont joué une heure aujourd’hui (ndlr : mardi) ne joueront que trente minutes, vendredi soir, précise-t-il. A la fin de la semaine, nous aurons une vision globale sur le plan physique. Tout le monde aura été préparé de la même manière, on pourra alors affiner la préparation sur d’autres points. »

Si bien que la rencontre face à Charleroi est à nouveau appréhendée comme une séance d’entraînement supplémentaire par le staff technique. « Nous gardons une séance d’entraînement, vendredi matin. Charleroi sera le dernier match où nous allons aborder les choses de la sorte. Par la suite, nous allons répartir les temps de jeu différemment en vue du premier match de la saison. »

Ménagés contre l’UNFP – en raison de douleurs à la cheville – Jean-Luc Dompé et Sekou Baradji seront testés à l’entraînement d’ici vendredi, tandis que Gaël Kakuta pourrait effectuer ses grands débuts sous le maillot amiénois, vendredi soir. Opéré du ménisque, Georges-Gope Fenepej est d’ores et déjà forfait pour le début de la saison. 

Romain PECHON

FOOTBALL : Défaite logique pour l’Amiens SC

Rédacteur football.
Vous suivrez avec moi toute l’actualité de l’Amiens SC au plus près de l’équipe pour sa première saison en L1.