Actu

ATHLETISME : Thomas Gogois sur un nuage avec l’AUC

on

Thomas GOGOIS sur un nuage !

Après un premier tour avec une qualification assurée dès le premier essai à 14m50 (-0.9), c’est un Thomas GOGOIS rayonnant que vous pouviez croiser à son retour sur Amiens dimanche dans la soirée. Même s’il avait encore du mal à réaliser son titre de champion de France au triple saut en cadet, Thomas arborait fièrement autour du cou sa première médaille d’or.

Dimanche 2 juillet : Malgré l’heure matinale et un temps gris et frais, Thomas GOGOIS se présentait sur le sautoir dans les meilleures dispositions avec l’envie d’en découdre et un seul objectif = la première marche du podium, lui qui avait loupé de peu le podium cet hiver suite à un pépin physique.

Mais pour ce championnat sous la houlette de son entraineur Alain DORE, ils avaient patiemment concocté une préparation pour ce jour J où Thomas retrouvait les autres favoris : Steven EDSON (CS saint-louis als) et Jonathan SERESME (As Poissy athlétisme).

Après avoir jaugé ses adversaires d’un jour à l’échauffement, concentré et appliqué Thomas GOGOIS marquait d’entrée de son empreinte la finale avec un premier saut à 15m09 (+1.3) (RP) montrant qu’il fallait compter sur lui. Puis dans un concours tendu où Steven EDSON réalisa lui aussi 15m09 (+0.8) à son deuxième essai et où il fallut regretter l’abandon sur blessure de Jonathan SEREMES, Thomas GOGOIS répliqua avec un deuxième saut à 15m07 (+1.5) qui lui offrit le titre.

C’est donc sous les applaudissements de tous les picards venus le supporter sur son concours que Thomas GOGOIS concluait magnifiquement ce championnat en montant sur la première marche du podium. Un podium qui devrait lui ouvrir les portes de l’équipe de France pour les championnats du monde cadets (Nairobi au Kenya du 12 au 16 juillet) – verdict officiel dès demain (mardi 4 juillet).

Des résultats juniors, mi-figue mi-raisin pour ces « France » !

Sans chercher d’excuses, ces dates de championnat n’étaient pas en faveur des juniors pour beaucoup perturber dans leurs préparations. Baccalauréat oblige !

Deux aucistes tirent toutefois leur épingle du jeu en se hissant en finale : Myriam DARKAOUI sur 1500m empoche la cinquième place en 4’43’’71 après s’être bien battue – on la retrouvera en meeting en juillet pour de nouveaux chronos. Floriane MASSE sur 400m haies termine à la huitième place (64’’05) en ayant réalisé un bon chrono de 62’’98 en série.

Quant aux deux autres qualifiés, Andréa LENOIR sur 400m haies fut stopper en série (67’’18), loin de ses chronos habituels et Erwan MOUADDIB au triple saut, blessé au genou ne put honorer sa qualification.

V.M.




  • [pro_ad_display_adzone id="32713"]

    About La Rédaction

    Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.

      Recommended for you