HIPPSIME : Sur l’hippodrome du Petit Saint-Jean

Lendemain(s) de fête…

Pas de thème particulier samedi soir sur l’hippodrome d’Amiens… Un court répit avant une fin de premier semestre qui s’annonce riche cependant en émotions.

C’est une ambiance plus « feutrée » que privilégiera la société des courses amiénoise  demain soir au Petit Saint-Jean… Comme la volonté de reprendre son souffle au lendemain d’une soirée placée sous le signe de la Fête des Hippodromes particulièrement réussie. Où l’association « Le Souffle de la Terre » s’en est donnée à cœur joie pour dynamiser une manifestation riche en émotions. 

« C’est un rendez-vous printanier, dorénavant traditionnel, où l’improvisation est tolérée, voire même encouragée » souligne, sur le ton de l’espièglerie, le président Philippe Levasseur. Atmosphère (sensiblement) décalée qui caractérise une manifestation populaire, intergénérationnelle qui a su conquérir ses lettres de noblesse au fil du temps. Jusqu’à se révéler incontournable pour certains.

Après avoir planté le décor place René Goblet en début d’après-midi – « notre façon de tendre la main vers un public nouveau » -, ces mêmes ambassadeurs du Petit Saint Jean ne manquaient pas de se retrousser les manches. Afin d’orchestrer une Fête des Hippodromes où la bonne humeur s’affiche constamment comme le maître mot. 

Deux rendez-vous à venir

Atout séduction d’une initiative où les quiz « Questions / Réponses », la tombola puis les époustouflantes prestations des cavaliers du « Souffle de la Terre » administraient une note originale et appréciée à cette manifestation ensoleillée.  Une soirée honorée de la présence de certains représentants de sociétés de courses de Normandie qui se terminait par un agréable son et lumière. Ainsi les ambassadeurs du « Souffle de la Terre » proposaient une ultime apparition, torche en main.

Une piste où précédemment les trotteurs avaient fait feu de tout bois… A l’image notamment de Alpha d’Azif qui sous la poigne de son partenaire Romain Derieux s’était octroyé le plus beau fleuron.

Samedi, c’est un programme de transition qui attend les turfistes. Sept courses seront au menu d’une réunion qui cependant ne manquera pas de saveur. Avant que les galopeurs ne s’accaparent les lieux dès… mardi avec un rendez-vous « premium » également digne d’intérêt. Où le challenge « Yves Saint Martin », compétition réservée aux apprentis, attisera les convoitises.

  • L’hippodrome du Petit Saint Jean propose une réunion de courses samedi 27 mai. Début des opérations à 19 heures. 
  • A noter qu’un rendez-vous « galop » premium se déroulera aussi le mardi 30 mai. Début des opérations à 16 heures.
    • Plus d’info : www.hippodrome-amiens.fr



  • Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.