Logo Amiens Métropole

Amiens SC

FOOTBALL : L’Amiens SC a rendez-vous avec son histoire !

on

Imprimer

FOOTBALL : L’Amiens SC a rendez-vous avec son histoire !

Face à Reims, vendredi, l’Amiens SC jouera très certainement le match le plus important de son histoire. Cependant, les Amiénois affirment aborder ce rendez-vous sans la moindre pression afin de préserver l’état d’esprit à l’origine de leur succès. Ne rien changer et continuer à faire du Amiens, tel est le mot d’ordre pour ce match décisif pour la montée.

Une pression mesurée

Si l’enthousiasme ne cesse de grandir autour de l’Amiens SC, les joueurs donnent l’impression de garder la tête froide alors que six équipes demeurent en course pour la Ligue 1 à l’aube de la dernière journée de championnat. « On est toujours là, on va s’attacher à rester sur le podium jusqu’au bout. C’est un peu une finale, on a vécu cela l’année passée. Si on gagne ce match, on est assuré de finir au minimum sur le podium. On va tout faire pour, tout en gardant les pieds sur terre, martèle Régis Gurtner. On a hâte d’y être on espère que tout le monde jouera le jeu jusqu’au bout. »

Hors du coup pour la montée, Reims aura également un rôle à jouer, celui d’arbitre dans un stade Auguste-Delaune très certainement acquis aux Amiénois. S’il a refusé d’épiloguer sur l’adversaire, Christophe Pelissier a tout de même donné son avis quant à un prétendu relâchement des Rémois : « J’ai déjà dit aux joueurs que si nous parvenons à être à notre niveau, nous aurons notre mot à dire sur ce match. Cependant, on affronte Reims, une grosse écurie de ce championnat qui plus est chez lui. Il ne faut donc pas se faire d’illusions, ce sera un défi difficile à relever. »

Faire du Amiens

Amiens devra donc se montrer méthodique et particulièrement appliqué pour sortir victorieux de cet affrontement. « Il faudra être solide comme depuis le début du championnat, faire du Amiens, assène Julien Ielsch. C’est-à-dire être solidaires, jouer chacun pour soi et ne pas vouloir être le héros du club. C’est toujours le collectif qui prime. Nous avons montré, sur certaines phases, que l’on pouvait être très fort collectivement. A l’inverse, quand on essaie de jouer seul on n’a jamais été bons. » Un sentiment partagé par son entraîneur, Christophe Pelissier : « Il faudra se montrer équilibré car il n’y aura pas que l’aspect offensif qui entrera en jeu, précise-t-il. Il faudra aussi se montrer performant sur le plan défensif. Le risque serait de surjouer et de ne pas faire du Amiens. »

L’autre risque étant de se faire rattraper par la pression et de passer à côté de l’événement. « Il ne faut pas se tromper d’objectif. A l’extérieur de l’équipe, on parle d’objectif lointain alors que notre seul objectif est de préparer le match pour le gagner. On verra par la suite les conséquences que cela peut avoir au classement, prévient l’entraîneur amiénois. On n’a jamais préparé un match en pensant aux conséquences d’un résultat, on ne va pas commencer à le faire sur le dernier match. On sait qu’il y a un enjeu, les joueurs ne sont pas dupes par rapport à cela, mais le rôle du staff est de les ramener au match. Le danger est de faire le match avant, il faut faire attention à ne pas mettre trop de pression à  l’équipe. »

Lucide et serein, Christophe Pelissier conclut en résumant parfaitement la situation : « Si nous sommes efficaces, nous gagnerons peut-être le match. Si nous gagnons le match, nous aurons peut-être le sésame pour la Ligue 1. Quoi qu’il en soit, il faut gagner afin de réussir notre défi et ensuite on sera peut-être amenés à jouer la prolongation (Ndlr : le barrage). » Sur les dix dernières saisons, le trio de tête n’a jamais évolué au cours de la dernière journée, souhaitons aux Amiénois que cette statistique se confirme, vendredi soir.

Romain PECHON

Stade de Reims – Amiens SC 

38e journée de Ligue 2

Stade Auguste-Delaune 

Arbitre : M. Brisard

Stade de Reims : Carrasso – Metanire, Jeanvier, Weber (c.), Amiot, Traoré – Da Cruz, Rodriguez, Diego – Oudin, Kyei.

Remplaçants : Mendy (g.), Berthier, Kankava, Piechocki, Baldé.

Absents : Bouhours, Bulot, Charbonnier, Chavarria (blessés) ; Devaux, Fortes, Mfulu, Ndom, Peuget, Turan (choix).

Entraîneur : Michel Der Zakarian

Amiens SC : Gurtner – El Hajjam, Adenon, Dibassy, Ielsch – Ndomblé, Monconduit (c.) – Manzala, Charrier, Soumah – Kamara.

Remplaçants : (à choisir parmi) Adiceam (g.), Calvé, N’Gosso, Fofana, Bourgaud, Gope-Fenepej, Koïta.

Absents : Cornette, Dekoke, Tallo (blessés) ; Eickmayer, Fontaine, Lefort, Mamilonne, Rabei (choix).

Entraîneur : Christophe Pelissier

FOOTBALL – L’Amiens SC en Ligue 1, si…

 

 




  • Retrouvez le restaurant Little Big Jack à Amiens

    About Romain Pechon

    Photo du profil de Romain Pechon

    Recommended for you

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *