50 ans du HCAS : Interview de William Quarante

Peux-tu te présenter?
Je suis William Quarante, et je fais partie du hockey club depuis 1981. J’ai fait plus de 30 ans de football à Montières mais après j’ai joué en corpo avec Lionel Herbet au début des années 60.
1981 c’est l’année où mon fils a commencé à faire du hockey donc je suis tombé dedans.

C’était la bonne époque ?
On était une petite bande, aujourd’hui ce n’est plus la même chose, il y a beaucoup plus de monde !

Tu as vécu la montée, les 2 titres. Quel est ton bilan?
Je suis le plus vieux bénévole ! La montée, les titres de champions… J’ai tout vécu, je ne suis jamais parti depuis 81 !

L’ambiance est elle différente désormais ?
C’est différent, même si il y a aujourd’hui encore des bonnes ambiances, ce n’est pas pareil.
Avant c’était plus petit, maintenant si on veut mettre 3200 personnes dans une patinoire c’est difficile…

Un de tes meilleurs souvenirs ?
Plus de 16 buts contre Chamonix, avec le coach adverse qui mangeait son chapeau et ne regardait même pas son équipe !
Et à Rouen, quand on les a battus en demi-finale, j’ai vu les Rouennais pleurer ! C’était en 1999 quand Dave Henderson était encore entraineur.

Une anecdote ?
Les frites ! On était des rois avec notre gamelle. On a commencé par faire les frites en plus de la sécurité. Je les faisais avec Marie Christine, la femme de Dave Henderson, on avait beaucoup de succès quand on passait devant les spectateurs avec la marmite de frites !

Un moment fort ?
Le match contre Rouen. Ambiance folle, on avait gagné chez nous et perdu le 1er match chez eux là-bas. La veille on avait perdu dans les 7-2… Rouen se voyait déjà en finale avec les crosses marquées « champions de France »…

Un joueur qui a marqué l’histoire du club ?
Zoubkov c’était un super joueur ! Encore aujourd’hui on s’appelle pour Noël, les anniversaires…

Si tu devais monter une équipe aujourd’hui ?
Difficile de choisir il y en a tellement!

Quel regard portes-tu entre les années 80 et aujourd’hui ? Sur l’évolution du hockey et les nouvelles règles ?
Avant, il y avait beaucoup plus de chocs, maintenant c’est beaucoup plus encadré. Même si au hockey, il y a des frictions de toute façon.
 
Imagine le hockey dans 50 ans : est ce qu’il y aurait de nouvelles règles ?
Peut être qu’il faudrait revoir les règles sur le hors-jeu et les charges sur le gardien, c’est assez sévère… J’ai du mal à l’admettre.

Bientôt 40 ans de bénévolat, donner autant de temps pour un club, ca dépasse simplement le fait que ton fils ait fait du hockey non ?
Je suis prêt à re-signer encore ! Ou il faut qu’ils me tuent (rire).

Il y a une ambiance bénévole ? Une vraie équipe ?
Oui on s’entend bien avec les gens du bar et de la sécurité, même avec certains dirigeants car je ne les connais pas tous. On est une équipe !

Comment occupes-tu ton temps avec 6 mois d’arrêt ?
C’est long ! Même si je me passionne pour beaucoup d’autres sports.

Gazette Sports est votre webzine sur l’actualité des associations sportives d’Amiens Metropole et ses alentours.