Crosse/raquette

HOCKEY-SUR-GLACE : Tommy Giroux renforce les Gothiques

on

HOCKEY-SUR-GLACE : Tommy Giroux renforce les Gothiques

Après Henri-Corentin Buysse et Jérémie Romand, les Gothiques tiennent leur troisième recrue avec l’arrivée du jeune attaquant canadien, Tommy Giroux. Dans le sillage du club amiénois depuis un an, l’ailier gauche, capable d’apporter de l’intensité, correspond au profil recherché par Mario Richer et Anthony Mortas.

« Un joueur qui a la niaque »

« Tommy Giroux est un joueur de petit gabarit mais qui travaille beaucoup et apporte énormément d’intensité, précise Mario Richer. Comme les Français le disent, c’est le type de joueur qui a de niaque et c’est aussi et surtout un buteur.» Ancien pensionnaire de l’université québécoise Trois-Rivières, Tommy Giroux, qui a déjà affronté Amiens dans le cadre de la Napoléon Cup, était supervisé depuis plusieurs mois. « Il était déjà sur notre liste de joueurs la saison passée. Son entourage nous a approchés afin de savoir si nous étions toujours intéressés.»

Après la prolongation pour deux ans de Joey West en début de semaine, les Gothiques poursuivent donc leur marché tout en prenant en compte les contraintes financières et logistiques. « Pour pouvoir attirer un joueur, je dois parler à une quarantaine de joueurs. Il y a beaucoup d’éléments à prendre en considération : savoir si le joueur désire venir en France, que ses demandes salariales correspondent avec les moyens du club et, enfin, connaître sa situation personnelle car nous sommes limités en matière d’hébergement pour les joueurs, détaille Mario Richer. Une fois que tous ces éléments sont réunis, il faut prioritairement que le joueur cadre à nos besoins et envies. »

Le recrutement va s’accélérer

Désireux d’avoir à sa disposition la majeure partie de son effectif dès la reprise, Mario Richer doit également faire face au jeu des agents. « Nous aimerions conclure notre recrutement le plus vite possible mais malheureusement ce n’est pas comme cela que ça marche. Actuellement, les agents sont très gourmands et fixent des prix très élevés. C’est un peu le même système que la bourse, il y a des fluctuations et il faut arriver au bon moment. Au mois d’août, certains agents vont arriver pour nous supplier de prendre leur joueur à une valeur bien moindre qu’au mois de mai. »

Titré au championnat du Monde avec l’équipe de France U18, Anthony Mortas sera de retour en France en début de semaine afin de poursuivre les négociations sur le marché hexagonal tout en gardant en tête qu’Amiens ne joue pas dans la même cour que les gros calibres de la Ligue Magnus. « Anthony rentre ce lundi afin d’approfondir les contacts pour le recrutement sur le marché français. Certains sont avec l’équipe nationale et vont attendre la fin du championnat du Monde pour se décider mais, en principe, ils ne viennent pas à Amiens. Ils appartiennent aux cinq plus gros budgets de la Ligue Magnus, ils ne vont pas venir uniquement pour mes beaux yeux », conclut avec un certain fatalisme Mario Richer.

Romain PECHON

HOCKEY-SUR-GLACE : Anthony Mortas : « Nous n’avons pas besoin de génies »




  • [pro_ad_display_adzone id="32713"]

    About Romain Pechon

    Rédacteur en chef de GazetteSports. Vous suivrez avec moi toute l'actualité de l'Amiens SC au plus près de l'équipe pour sa première saison en L1.

    Recommended for you