Logo Amiens Métropole

Amiens SC

FOOTBALL : L’Amiens SC veut continuer à rêver

on

Imprimer

FOOTBALL : L’Amiens SC veut continuer à rêver

Face au Red Star, ce vendredi soir, l’Amiens SC souhaite faire oublier son dernier déplacement en date à Troyes (4-0). Désormais à quatre points du podium, les Amiénois doivent impérativement l’emporter afin de garder le contact avant l’ultime trêve internationale de la saison. Pour cela, il faudra conserver l’état d’esprit ayant permis de décrocher une victoire au forceps face à Bourg-en-Bresse (2-1), vendredi dernier.

En position d’outsider

Le maintien acquis depuis la mi-février, le club picard entend bien continuer à jouer les trouble-fêtes dans la course à la montée. « Personne ne voulait lâcher, une saison est faite de hauts et de bas. Nous sortions d’une période plus compliquée, maintenant il faut que ce résultat nous permette de nous relancer afin de rester dans les huit premiers, confirme Charly Charrier. S’il y a la possibilité de jouer quelque chose en fin de saison, nous ferons tout pour le jouer. Lorsque nous avons parlé de Ligue 1, nous avons vu que nous n’étions pas forcément prêts à y accéder, il faut donc aborder chaque chose en son temps. »

Comme dirait le dicton, pour vivre heureux, vivons caché. Et si les Amiénois semblent apprécier cette position de chasseur, ils n’en demeurent pas moins ambitieux. « Nous pouvons, maintenant, imaginer conserver au minimum cette place (ndlr : la sixième place). Nous ne sommes pas dans le calcul, l’enjeu est de prendre le maximum de points. » A l’instar de Khaled Adenon, le meneur de jeu amiénois confirme, lui aussi, l’envie de se maintenir dans le premier tiers du championnat. Quoi qu’il en soit, l’Amiens SC fait partie des sept équipes pouvant encore rêver d’une montée en Ligue 1, un scénario difficilement envisageable en début de saison. 

Un adversaire qui joue sa survie

Aussi confortable soit-elle, la position des Picards demeure également extrêmement fragile. Son adversaire du jour, le Red Star, est bien placé pour en parler. Dans la position de l’Amiens SC l’an dernier, le club audonien a terminé la saison 2015-2016 à une très belle cinquième place, manquant la montée pour un seul petit point. Aujourd’hui, la donne est complètement différente pour l’Etoile rouge. « Le Red Star joue sa peau, ils sont dans l’obligation de gagner, ce sera donc un adversaire très difficile à manœuvrer. Ils ont perdu des joueurs majeurs comme Da Cruz, Sliti et Bouazza, ils ont dû repartir avec un certain retard. Mais, l’équipe qui est venue jouer ici au match aller n’avait rien d’une équipe jouant le bas de tableau », analyse Christophe Pelissier.

Néanmoins, la formation entraînée par Manuel Pires lutte pour sa survie, pointant à la seizième place avec quatre points d’avance sur le premier relégable. Le prototype d’adversaire ne réussissant pas forcément aux hommes de Christophe Pelissier, cette saison. « Il ne faut surtout pas perdre, avance prudemment l’entraîneur amiénois. Les deux matches à venir, face au Red Star et contre Clermont, sont très importants. Si nous parvenons à faire un minimum de quatre points sur ces deux matches cela nous rendra la fin de saison intéressante dans un championnat totalement fou. » Le tout avec Aboubakar Kamara, de retour de suspension, et Oualid El Hajjam, revenu de convalescence après son opération de l’appendicite. 

Romain PECHON

Red Star – Amiens SC 

Coup d’envoi, 20 heures. 

Stade Jean-Bouin, à Paris. 

Arbitre : M. Ben El Hadj.

Amiens SC : Gurtner – Calvé, Adenon, Lefort, Dibassy – Fofana, Monconduit (c.) – Ndombélé, Charrier, Manzala – Kamara.

Remplaçants : Adiceam (g.), Ielsch, El Hajjam, Mamilonne, Tallo.

Suspendu : Soumah. Reprise : Cornette, N’Gosso. Blessés : Dekoke, Gope-Fenepej. Choix de l’entraîneur : Bourgaud, Eickmayer, Fontaine, Rabeï.

FOOTBALL : Aboubakar Kamara plus ambitieux que jamais




  • Retrouvez le restaurant Little Big Jack à Amiens

    About Romain Pechon

    Photo du profil de Romain Pechon

    Recommended for you

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *