Logo Amiens Métropole

AAC Tennis

TENNIS : L’AAC regarde vers les JO

on

Imprimer

Interview de Yan Kuszak, superviseur et juge arbitre des Internationaux féminins d’Amiens qui se déroulent cette semaine à l’AAC.

Gazette sports : Est-ce que vous connaissiez ce tournoi et étiez-vous déjà venu à Amiens ?

Yan Kuszak :« Je suis venu en temps qu’arbitre il y a très longtemps, j’ai déjà dû arbitrer pour l’édition 2002 ou 2003 et je reviens avec plaisir en 2017 »

Gazette sports : Comment abordez-vous ce tournoi et quel regard portez-vous dessus ?

 Yan Kuszak : «Tout se passe bien, tout se lance bien. C’est un tournoi qui a de l’expérience, l’équipe d’organisation a de l’expérience puisque c’est la 19ème édition donc tout a bien commencé. Premier week-end avec de nombreux matchs de qualification, un tirage au sort, du tableau finale simple, finale doubles donc c’est parti. »

Gazette sports : Quelle est la difficulté pour vous sur un tournoi comme celui-ci ?

 Yan Kuszak : «Il y a pas forcément de difficultés mais il faut avoir une vue à 360° sur tout ce qui se passe sur le tournoi. Et donc programmer qui joue contre qui, à quelle heure, sur quel court, et avec quel arbitre. C’est le rôle du superviseur juge-arbitre du tournoi. Mon objectif c’est de jouer 90 matchs en 9 jours d’ici dimanche jour de la finale. Coûte que coûte ! »

Gazette sports : Est-ce que vous avez un regard sur la qualité des terrains et des infrastructures ? Si oui, comment pouvez-vous les juger actuellement ?

Yan Kuszak : «Le regard du superviseur sur les infrastructures est important effectivement, car il faut que les joueuses professionnelles puissent disputer leur match dans les meilleures conditions. Il faut que le terrain soit bien entretenu, de bonne qualité. Ils ont souffert du gel cet hiver mais tout se passe bien, les conditions d’accueil sont optimales pour les joueuses donc nous passons une bonne semaine. »

Gazette sports : A moyen terme, après ce tournoi, quels sont vos projets ?

 Yan Kuszak : «Je fais d’autres tournois comme celui-ci, que ce soit des tournois filles ou des tournois garçons. J’ai la chance d’être dans le staff de Roland Garros, et d’être également un des deux juges-arbitres adjoints du tournoi. Et par ailleurs, indépendamment, je suis présentateur et animateur d’événements d’entreprise dans l’organisation du sport. »

Juin va vite arriver, est-ce qu’il y a des nouveautés à Roland Garros ? Ce tournoi a- t-il toujours une vraie place en France et dans le Monde ?

 Yan Kuszak : «Roland Garros c’est le tournoi que l’on attend tous. C’est le Graal de tous les arbitres Français et de toutes les joueuses et de tous les joueurs. Nous attendons la fin des travaux pour l’agrandissement du stade pour l’horizon 2020, avec ce toit qui permet de jouer même quand il pleut et l’agrandissement des serres d’Auteuil pour décongestionner un peu ce stade et se sentir moins à l’étroit. La modernisation de Roland Garros c’est l’Horizon 2019-2020, toute l’élite française attend ça avec impatience. »

Gazette sports : Les JO de 2024 et Roland Garros, votre avis ?

 Yan Kuszak : «Le site de Roland Garros a été retenu pour le tennis et aussi pour la boxe. Donc avoir ce site historique dans la liste des sites des JO, c’est très essentiel : on aura le central qui sera couvert par un toit, un court en plus dans les serres d’Auteuil. C’est effectivement parfait pour la candidature de Paris. »

Adèle Delbet / Pierre-Lou Fontaine




  • Retrouvez le restaurant Little Big Jack à Amiens

    About La Rédaction

    Photo du profil de La Rédaction

    Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.

    Recommended for you

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *